Contre la propagation du Coronavirus, l’UNICEF lance une plateforme interactive pour mieux informer

156 0
ECOUTER

OUAGADOUGOU, 6 Avril 2020 – Pour endiguer la propagation du Coronavirus, l’UNICEF en partenariat avec
le Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes et le Ministère de la Santé,
disponibilise un numéro gratuit et une plateforme d’informations interactive et automatique pour répondre
aux questions de la population en général, et des adolescents et des jeunes en particulier.

L’objectif est de rendre accessibles des informations utiles sur le virus notamment sur les modes de
transmission, les symptômes, les bonnes pratiques à adopter et le changement de certains comportements
afin de prévenir efficacement la maladie. Pour utiliser ce service, il suffit de taper « CORONAVIRUS » ou
« CORONA » par SMS au 3350.

« Il est crucial de rendre la bonne information facilement et gratuitement disponible au plus grand nombre
surtout aux adolescents et aux jeunes qui sont d’efficaces agents de changements », affirme la Représentante
de l’UNICEF au Burkina Faso, Dr Anne Vincent. « La communication fait partie intégrante de l’aide humanitaire
dans la réponse à cette épidémie », indique-t-elle.

De façon pratique, ce service comprend deux composantes. La première est une plateforme d’informations
conversationnelle ou Chatbot qui fonctionne sous forme de questions/réponses par SMS entre l’utilisateur et
le système informatique. Grâce à son menu, l’utilisateur découvre de manière interactive des informations et
des conseils sur le virus.

« Le Chatbot est un système pratique et économique qui permet de sensibiliser un maximum de personnes
via SMS », souligne Nicolas Djigemde, U-Reporter de 24 ans et volontaire au sein de la cellule de réponse du
3350.

Le second volet de la plateforme se caractérise par la possibilité d’obtenir des réponses immédiatement par
SMS grâce au travail quotidien d’un groupe de jeunes U-Reporters formés sur le Coronavirus. Les requêtes
qui nécessiteraient des connaissances médicales et scientifiques accrues sont orientées vers les personnes-
ressources officielles et la cellule de veille nationale du Coronavirus.

« En tant que citoyenne, ma contribution ainsi que celle de tout citoyen est indispensable. Le COVID-19 ne
passera pas par moi ! Si nous sommes tous engagés, nous pouvons lutter pour éradiquer le COVID-19 de notre
monde ! », appelle Azimatou Ouedraogo, U-Reporter de 21 ans, également volontaire.

Cette initiative vient compléter l’aide matérielle déjà apportée. Avec ses partenaires, l’UNICEF accroit l’accès
à l’eau et au savon des centres de santé et dans les zones à forte concentration de populations déplacées.
Des respirateurs à oxygène, des thermomètres infrarouges sans contact, du gel hydroalcoolique, des
Equipements de Protection Individuelle (EPI), des gants et des masques médicaux sont en cours
d’acheminement pour équiper les centres de santé du pays et protéger le personnel médical.
Les établissements scolaires et les universités étant fermées, des solutions d’éducation en situation
d’urgence à distance sont développées avec les autorités nationales pour assurer la continuité de
l’éducation à travers l’apprentissage par la radio et la télévision. A ce jour, l’UNICEF Burkina Faso a besoin de
8,9 millions de dollars pour répondre à l’épidémie et contribuer à protéger la population contre le
Coronavirus.

Retrouvez la chanson : Alerte CORONA | SMARTY | UNICEF
###

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants
les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque
jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action,
veuillez consulter le site : https://www.unicef.org/wca/fr

Suivez-nous UNICEF Burkina Faso sur Facebook | Twitter | Instagram | Youtube | Medium

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Hadrien Bonnaud, Chef de la Communication +226 66 93 31 32 [email protected]

👉🏽Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre