Gestion du COVID-19 au Burkina : Le ministère de l’eau prêt à supporter plus de six milliards de F CFA

227 0
ECOUTER

Le ministre de l’eau et de l’assainissement Ambroise Niouga Ouédraogo a donné plus de détails ce mardi 7 avril 2020, sur les mesures prises par le président du Faso pour accompagner les populations afin de lutter contre la maladie à Coronavirus. C’était au cours du point de presse du gouvernement à Ouagadougou.

Le ministre de l’eau et l’assainissement a rappelé les principales mesures qui concernent son département.  Au titre des mesures sociales d’accompagnement pour les mois d’Avril à Juin, il s’agit de la prise en charge des factures d’eau (ONEA) de la tranche sociale et la gratuité au niveau des Bornes fontaines, ainsi que l’annulation des pénalités sur les consommations d’eau ONEA des mois d’Avril, Mai et Juin. Au titre des marchés et Yaars fermés pour la période d’avril à juin 2020, il s’agit de la prise en charge des factures d’eau (ONEA).

Selon Ambroise Niouga Ouédraogo, le nombre d’usagers impactés par la mesure d’accompagnement du gouvernement impactera l’ensemble des branchements particuliers et des bornes. Il s’agit de 446 349 abonnés partagés actifs, soit environ 3 570800 consommateurs concernés et 3 486 bornes fontaines actives (1433 à Ouagadougou), soit 871 500 personnes concernées.

“Il n’ y a pas de demi-mesure. La mesure, elle est incontournable”

En ce qui concerne la tranche sociale, le ministre a assuré que le gouvernement prendra totalement en charge la consommation d’eau de la tranche de 0 à 8 mètres cube pour les mois d’avril, mai et juin de tous les abonnés. « Tout consommateur qui aura consommé par mois plus de 8m3 payera le surplus. La subvention concerne les 8 premiers mètres cube (autour de 3300 F) », a-t-il rappelé.

Il a affirmé que la mesure est en application. « Il n’ y a pas de demi-mesure. La mesure, elle est incontournable. C’est une décision non dérogeable. Tout fontainier qui refuse de donner l’eau gratuitement à un usager sera sanctionné. Nous sommes prêts à résilier son contrat avec l’Etat. C’est clair, clair dans cette période. Les fontainiers vont livrer l’eau à tous ceux qui se présentent. Ils n’ont pas le choix », s’est-il exprimé.

En ce qui concerne la facturation de façon classique, elle est faite toutes les deux semaines : « Les factures de toutes ces consommations du mois d’avril, mai et juin à ce niveau seront payées par l’ONEA ».

Le coût total de la mise en œuvre des mesures est estimé à 6 700 000 000 F CFA. La mesure de gratuité de l’eau au niveau des bornes fontaines coûtera plus de 2 milliards 315 millions de francs CFA et le coût de l’annulation des pénalités  concernées est estimé à 415 millions de francs CFA. La mesure concernant la prise en charge des factures d’eau dans les 36 marchés et yaars fermés, elle coûtera 50 millions de francs CFA.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

  1. Il Faut faire un tour au niveau des bornes fontaines des quartiers périphérique de Ouagadougou, certain refuse de ne pas servir l’eau gratuitement Nyoko II surtout Arrdt 10 de Ouagadougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre