Sénégal: Hissène Habré en liberté provisoire en raison du Covid-19

216 0
ECOUTER

L’ex-président tchadien Hissène Habré a été remis provisoirement en liberté le lundi 06 avril 2020 soir du fait de sa «vulnérabilité» au coronavirus.

Hissène Habré, 77 ans, a regagné, le lundi 06 avril 2020 dans la soirée, sa résidence de Ouakam au Nord de Dakar la capitale sénégalaise et ce, pour une durée de soixante (60) jours. Cette décision des juges est consécutive à la propagation du Covid-19 dans le pays et qui n’épargne pas les établissements pénitenciers. Le texte souligne également que l’ancien Président, est exposé à un risque de contamination au Covid-19, souligne le texte.

Le communiqué de l’administration pénitentiaire précise qu’il ne s’agit pas d’une libération mais plutôt d’une « sortie de prison sous escorte ».

En mars 2020, la défense d’Hissène Habré avait soulevé dans une correspondance adressée au juge de l’application des peines les « risques » de contamination encourus par leur client.

L’ancien chef d’Etat du Tchad est alors autorisé à passer soixante (60) jours soit deux mois en une sorte de résidence surveillée sous haute surveillance. Après cette période, Hissène Habré réintégrera le quartier spécialement aménagé pour lui dans la prison du cap Manuel. C’est au sein de cette prison qu’Hissène Habré est censé passer le reste de ses jours ayant été condamné en appel en 2017 à la prison à perpétuité pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité durant son régime, au Tchad, entre 1982 et 1990.

Face aux inquiétudes émises par le collectif des victimes, Maître Assane Dioma Ndiaye, l’un de leurs avocats a précisé qu’il ne s’agit aucunement d’une grâce et que le détenu devrait retourner en prison à l’issue de ces deux mois.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre