Covid-19 au Burkina : « Ce n’est pas parce que l’eau est gratuite qu’il faut abuser » (DG de l’ONEA)

1034 0

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, les autorités burkinabè ont annoncé des mesures sociales visant à atténuer la souffrance des populations. Les responsables de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) ont jugé utile d’apporter certains détails sur la mise en œuvre de ces mesures.

Les mesures sociales annoncées par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, concernent, entre autres, la prise en charge des factures d’eau de la tranche sociale (0 à 8 m³) et la gratuité de la consommation au niveau des bornes fontaines ainsi que la prise en charge des factures d’eau des marchés et yaars fermés pour la période d’avril à juin 2020.

Pour mieux expliquer aux populations certains détails de la mise en œuvre de ces mesures, les responsables de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) ont convié la presse ce mardi 14 avril 2020 à Ouagadougou. Selon eux, les délégataires qui gèrent les systèmes d’approvisionnement en eau potable dans les quartiers non lotis doivent également mettre en œuvre les dispositions liées à la gratuité en collaboration avec l’ONEA.

Pour la gratuité des consommations de la tranche sociale (0 à 8 m³), les factures concernées sont celles qui arrivent à échéance en avril, mai et juin 2020. Les 8 m³ correspondent à environ 40 barriques de 200 litres, soit plus d’une barrique d’eau par jour. Les pénalités de retard seront levées pour toutes les factures qui seront payées dans la période d’avril à juin 2020.

« La mesure est appliquée sur les factures qui arrivent à échéance en avril, mai et juin 2020 afin de permettre aux Burkinabè de sentir un allègement de leurs charges dans cette période critique. Nous invitons donc nos clients à rationaliser leur consommation d’eau et à éviter tout gaspillage qui pourrait se ressentir sur leurs factures après cette période de gratuité. En effet, l’émission des factures est décalée de deux mois, si bien que les factures reçues au mois N correspondent aux consommations du mois de N moins deux. Ainsi, par exemple, les factures reçues au mois d’avril concerneront les consommations du mois de février. Ce n’est pas parce que l’eau est gratuite qu’il faut abuser »
Frédéric François Kaboré, Directeur général de l’ONEA

« Le client effectue le règlement de sa facture après déduction de la part supportée par l’Etat. L’Etat prend en charge la consommation d’eau et les taxes y afférentes (taxes d’assainissement et redevance) pour l’ensemble des abonnés ; soit 3.570.800 personnes positivement impactées », a indiqué Frédéric François Kaboré, Directeur général de l’ONEA, qui encourage par ailleurs les payements électroniques.

Pour la gratuité de l’eau dans les bornes fontaines, la mesure a pris effet à partir du 4 avril 2020. A écouter le premier responsable de la nationale de l’eau, la compensation des fontainiers sera faite sur la base du volume distribué et du coût moyen de vente habituel à la borne fontaine. Cette mesure concerne environ 1.857.000 personnes qui s’approvisionnent au niveau de ces points d’eau.

« La gratuité s’applique exclusivement aux besoins de consommation domestique. Les prélèvements de plus de 200 litres sont interdits. Les camions citernes et les tricycles transportant des récipients dont la contenance dépasse 200 litres seront orientés vers des bornes fontaines à crosse où ils devront payer les volumes prélevés », a précisé Frédéric François Kaboré.

Le coût total de la mise en œuvre de ces mesures est évalué à environ 6.079.344.860 F CFA impactant au total 5.427.800 personnes. Les fontainiers sont invités à respecter les mesures sous peine de voir leur contrat résilié. A en croire les responsables de l’ONEA, des négociations sont en cours afin d’attribuer des laisser-passer à des fontainiers qui pourront travailler la nuit.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *