COVID-19 au Burkina Faso : Une plateforme web éducative lancée

Le ministère de l’éducation  nationale a rencontré les gouverneurs des 13 régions du Burkina Faso le vendredi 24 avril 2020 à Ouagadougou. Une rencontre de partage sur le plan de riposte pour la continuité éducative dans le contexte du COVID-19. Il a procédé aussi au lancement de la plateforme web éducative du Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation  et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) qui a été adoptée  par le conseil des ministres en sa séance du 16 avril 2020.

Le Burkina a procédé le 12 mars 2020 à la fermeture des établissements scolaires afin d’éviter la propagation de la pandémie du COVID-19. Un plan de riposte a été adopté. Le ministre de l’éducation nationale a rencontré les gouverneurs des régions autour du sujet ce vendredi. 

« La présente rencontre vise deux principaux objectifs. Il s’agit d’abord de vous présenter le plan de riposte afin de recueillir vos commentaires et observations pour sa mise en œuvre réussie. Il s’agit ensuite de solliciter votre accompagnement dans le cadre de cette mise en œuvre », explique le ministre de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro.

Il est aussi revenu sur la date de la réouverture des classes, qui selon lui, sera fixée par le gouvernement suivant l’évolution de la pandémie du COVID-19. Mais avant l’ouverture, des  mesures sont adoptées par le gouvernement comme l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement.

« Dans le contexte de crises sanitaire et sécuritaire, le MENAPLN a entrepris une réflexion afin d’assurer la continuité éducative au profit des élèves et des apprenants. La réflexion a abouti à la proposition de deux initiatives : l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement afin d’assurer la continuité éducative en situation d’urgence et dans le contexte du COVID-19 et la reprise des cours dans le contexte de la pandémie du COVID-19 », explique le ministre de l’éducation.

                           L’introduction de la plateforme web éducative

La plateforme web éducative, qui est une base de données de contenus pédagogiques destinée aux élèves et aux enseignants de tous les niveaux, a été lancée aussi par le ministre en présence des gouverneurs des 13 régions du Burkina.

La plateforme a été conçue avec l’appui financier de l’UNICEF et marche avec les navigateurs tels que Firefox, Chrome et Internet explorer, et s’adapte aussi bien aux écrans de smartphone  qu’aux ordinateurs.

Elle est installée dans les salles des sites d’expérimentation des Ecoles nationales de santé publique de Dori, de Fada, de Dédougou, de Loumbila et des écoles primaires annexes ainsi que l’école de la Patte d’Oie.

Adama Traoré, spécialiste éducation à l’UNICEF, affirme que la plateforme a été accompagnée depuis 2016 dans le cadre de l’insertion des TIC dans l’éducation afin d’aider les acteurs de l’éducation à disposer de ressources numériques pour pouvoir préparer les cours et les élèves à compléter les leçons qu’ils ont reçues en classe.

«Il y a plusieurs modules qui sont prévus. Et à terme, ça devait pouvoir permettre un enseignement à distance. C’est des contenus qui sont en train d’être construits. Cette stratégie a quatre dimensions. L’accessibilité aux matériels numériques, un aspect lié au contenu qui est en train d’être développé et à l’utilisation de ces ressources numériques dans l’éducation», confie-t-il.

Il ajoute que dans les jours à venir, une réunion est prévue avec les techno-pédagogues pour pouvoir discuter de toutes ces questions et arrêter un protocole expérimental clair.

Saly OUATTARA

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page