Communiqué: Révision du cycle de relevés de l’ONEA

886 2

L’ONEA informe l’ensemble de ses clients de la réorganisation du cycle de relevé des index en vue de passer à un relevé à périodicité bimestrielle.

Le principe de ce nouveau système consiste à relever l’index du compteur une fois tous les deux mois. Une facture intermédiaire du mois non relevé est calculée et éditée sur la base de la consommation moyenne du client. A chaque passage du releveur, le client recevra deux factures mensuelles avec des dates limites de paiement différentes.

Une phase d’expérimentation concluante a été menée à Ziniaré pendant un an et cela a permis d’ajuster le système avant d’envisager son déploiement général.

Au regard de situation sanitaire qui prévaut au Burkina Faso, le déploiement du relevé bimestriel devient une nécessité afin de préserver la santé du personnel mais aussi de limiter la propagation de la maladie.

La mise en œuvre de ce nouveau système de facturation permettra à terme d’améliorer davantage la satisfaction des clients à travers une prise en charge diligente des préoccupations liées à la facturation de la consommation d’eau.

L’ONEA, conscient que tout nouveau système peut comporter des anomalies et occasionner des désagréments, remercie par avance son aimable clientèle pour l’accompagnement et la compréhension pour une mise en œuvre réussi de ce projet.

ONEA, l’innovation au service du client !



Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. C’est bien d’innover mais on attend plus de vous. Nous voulons que vous arrêtiez la double sanction à sens unique. Quand un client fait un retard de paiement on lui colle une amende pour lui compliquer le paiement et on coupe son eau (amande + coupure = 2). Alors que le client qui est privé d’eau par la faute de l’ONEA ne bénéficie d’aucune compensation.
    Je propose que
    – l’onea paie une amende pour toute coupure d’eau, déductible de la facture du client
    – le montant de la pénalité du retard de paiement du client soit égale à l’amande de l’onea.
    – l’eau du client ne soit coupé qu’après une communication préalable au moins 3 mois de retard de paiement
    – un client qui se voit couper l’eau bénéficie de l’annulation de ses pénalités de retard car une suspension d’une journée d’eau est déjà trop cher payé.
    – que ces sanctions soient contrôlés par une organisation indépendante telle que le médiateur du Faso.

  2. Merci pour les innovations. Mon inquiétude réside dans les montants pour 2 mois, si déjà un mois nous avons des difficultés pour payer. Ensuite deux mois et vous dites qu’on recevra deux factures avec des dates limites différentes, donc il n’y aura pas de pénalités de retard?

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *