Remède contre le Covid-19 : « Nous n’avons pas besoin de l’appui d’un Etat » (Pasteur Sawadogo)

1234 2

Le Révérend Pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo  a présenté à la presse en fin mars 2020 deux produits « efficaces », est-il convaincu, contre le Covid-19. Des tests cliniques seraient toujours en cours au niveau national. Mais le chercheur ne semble pas être satisfait de la suite réservée à la trouvaille made in Burkina Faso par les autorités. « Nous n’avons pas besoin de l’appui d’un Etat, d’une ONG ou de quelqu’un. L’appui de Dieu nous suffit déjà », a-t-il martelé ce 24 avril 2020 au micro de Burkina24.

Le chercheur en médecine naturelle, Wendlarima Hermann Sawadogo, présentait à la presse, le lundi 30 mars 2020 à Ouagadougou, deux produits composés de tisanes. Le premier « traite » le COVID-19 et le deuxième « prévient » ladite maladie.

Le phytothérapeute burkinabè a même été reçu par le ministre en charge de la recherche scientifique, le Pr Alkassoum Maïga, dans la matinée du 30 mars 2020. Sous ordre des plus hautes autorités, le Comité scientifique burkinabè aurait prélevé des échantillons pour des essais cliniques, portant à trois le nombre total des essais cliniques contre le Covid-19 au Burkina Faso.

« Tous les 50 malades sont guéris à 100% »

« Nos produits proviennent des plantes, des arbres et des écorces. Ces tisanes traitent le Covid-19 en l’espace d’une semaine et un mois, en fonction de l’état de santé du patient. Nos produits traitent le Covid-19 à 100% », a soutenu le chercheur en phytothérapie. En attendant les résultats des tests cliniques, le chercheur dit avoir déjà testé ses solutions sur des malades. Et les résultats semblent plausibles.

 

« Nous attendons toujours les résultats du Comité scientifique burkinabè.

Mais nous avons fait notre test clinique à notre niveau. Avec 50 malades que nous avons enregistrés, leurs parents sont venus prendre les produits pour leur envoyer en Europe, en Afrique ou en Amérique.

Tous les 50 malades sont guéris à 100%. Même le préventif, il y a un Burkinabè vivant en France qui a utilisé et qui a été guéri du Covid-19.

Nos produits sont donc très efficaces. C’est un grand honneur que Dieu a fait au Burkina et à l’Afrique », se réjouit le leader religieux.

« Nous n’avons pas besoin de l’appui d’un Etat, d’une ONG ou de quelqu’un »…

A l’en croire, ses produits continuent leur petit bonhomme de chemin ; malgré des semblants de peaux de banane jetées çà et là. « Depuis 11 ans, nous traitons des maladies plus graves que le COVID-19 notamment l’insuffisance rénale, l’asthme, l’hypertension artérielle, le diabète, le cancer métaphase… Ce n’est pas une question d’orgueil.

Mais nous n’avons pas besoin de l’appui d’un Etat, d’une ONG ou de quelqu’un. L’appui de Dieu nous suffit déjà. C’est nous-mêmes qui devrons soutenir l’Etat partout en Afrique dans les mois à venir pour qu’il puisse fonctionner économiquement. Tout ce que Dieu a prévu, personne ne peut changer. Les Hommes peuvent retarder seulement », a déclaré l’enseignant chercheur qui a produit une vingtaine de livres sur les recettes des plantes qui guérissent. Certaines couches sociales peuvent bénéficier de ses produits gratuitement.

« Le prix pour le produit curatif est à 15.000 F CFA. Et un seul produit peut être utilisé pour deux malades. Pour le préventif, le sachet coûte 5.000 F CFA ; c’est pour toute une famille et on l’utilise avec de l’eau tiède uniquement. Et pour certains malades, vous allez voir que le préventif arrive à soigner le Covid-19 », a confié le Pasteur tout en ajoutant que les produits peuvent être remis gratuitement à ceux qui n’ont pas les moyens.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Je voudrais avoir le contact du therapeute.
    Je souffre de maladies mentionnees dans ce article.
    Svp envoyer moi son contact.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *