Burkina Faso : Coris Bank International vient en aide aux déplacés internes et aux commerçants vulnérables

1268 0

Coris Bank international vient au secours des déplacés et des personnes vulnérables de 5 provinces du Burkina Faso. Ce lundi 27 avril 2020, elle a procédé a la remise de 100 tonnes de vivres au ministère de l’action sociale.

5 provinces du Burkina Faso, à savoir le Soum, le Seno, le Gourma, le Sanmatenga et le Bam vont bénéficier de 100 tonnes de vivres de la part de Coris Bank  internationl remises ce lundi 27 avril 2020 au ministère de la solidarité nationale.

Ce don sera réparti en deux volets.  80 tonnes de vivres  sont destinées aux déplacés internes et couches vulnérables de Djibo, de Dori, de Fada et de Kongoussi. Et un autre volet de 20 tonnes est réservé aux commerçants et acteurs du secteur informel de Kaya et de Fada.

« Notre pays est en proie à deux 2 crises. Une crise sécuritaire depuis 2015 et la crise sanitaire depuis mars 2020. Ces 2 crises ont créé beaucoup de difficultés au sein des populations vulnérables. Et Coris Bank International, qui est le réseau le plus étendu sur l’ensemble de notre territoire, a constaté que dans les 5 régions du Burkina où nous sommes installés, que 5 villes accueillaient le plus grand nombre de personnes déplacés internes », explique Diakarya Ouattara, directeur général de la banque.

D’une valeur de  35 millions de F CFA,  ces vivres sont composés de niébé et de riz.

Un geste salué par le ministère de l’action sociale qui estime que le Burkina compte plus de 600.000 déplacés internes.

« Ce geste de Coris Bank va contribuer à soulager les populations, qui sont en détresse dans les localités qui ont été choisies par cette banque », confie Florent Bakuan, secrétaire permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR).

Il faut noter que ce don s’ajoute aux autres que la fondation Coris a effectués, soit 300 millions de F CFA au gouvernement et 200 millions de F CFA au ministère de la santé et 100 millions de F CFA à l’initiative IRCP pharma pour la réhabilitation des équipements de l’unité de production de la chloroquine et la production de produits sanitaires.

Saly OUATTARA

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *