Lutte contre le covid-19 au Burkina : L’UITA donne du matériel de protection à ses affiliés

892 0

L’Union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du tabac et des branches annexes (UITA) à travers sa coordination nationale a fait un don de matériels de protection à ses affiliés ce lundi 27 avril 2020 à Ouagadougou.

L’UITA a donné du matériel de protection à ses affiliés ce lundi 27 avril 2020. Ce don est composé essentiellement du matériel de protection notamment des lave-mains, du gel hydro alcoolique, des masques localement conçus et des affiches de sensibilisation.

Les bénéficiaires de ce don sont, entre autres, la fédération nationale des boulangers et pâtissiers, le syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie, et également le syndicat national des travailleurs domestiques et du secteur informel. La valeur du don est estimée à 1 000 000 de FCFA.

« Ce don est initié dans le but d’apporter notre contribution dans la lutte contre le Covid-19, et rappeler à nos travailleurs le respect des règles hygiéniques qu’ils sont censés prendre en compte même en dehors du coronavirus », a indiqué Bassirou Ouédraogo, coordonnateur national de l’UITA.

Ce matériel sera immédiatement déployé…

Il a déploré certaines mesures prises par les autorités et les licenciements opérés au niveau du secteur de la boulangerie notamment. « Nous avons constaté les coupures de salaires au ministère de l’environnement pour des faits de grèves. Et des licenciements au niveau du secteur de la boulangerie dans le non-respect des mesures de protection des travailleurs. C’est pour cela nous disons que le coronavirus ne doit pas être un prétexte pour brimer les droits des travailleurs », a renchéri Bassirou Ouédraogo.

Quant au bénéficiaire, Youssouf Ouédraogo, secrétaire général du syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie (SYNTETH), ce matériel sera immédiatement déployé auprès des travailleurs qui sont sur le terrain bien qu’il ne soit pas suffisant. Il compte prioriser les services du ministère de l’environnement.

Willy SAGBE (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *