Affaire Rose Marie Compaoré : Le ministre de la santé accuse ses collaborateurs de l’avoir “fait mentir”

2332 3

Le ministre de la santé Claudine Lougué s’est confiée à Courrier Confidentiel sur le décès de la député Rose Marie Compaoré, attribué au coronavirus.

Le 21 avril 2020, le ministre de la Santé Claudine Lougué, affirme devant l’Assemblée nationale, que des médecins ont reçu la famille de feue Rose Marie Compaoré pour lui apporter des informations par rapport aux causes du décès. Elle assure aussi que le domicile de la défunte a été désinfecté.

Tollé sur la Toile. Réactions indignées. La famille de la député Compaoré affirme le 27 avril 2020 que ces informations sont fausses. Amado Compaoré, l’époux de la disparue est même catégorique : le ministre de la santé “a menti”. Qui plus est, devant les représentants du peuple !

Mais quelques jours plus tôt, nos confrères de Courrier Confidentiel, dont le rédacteur en chef Ladji Bama a levé le voile sur cette affaire qui n’en finit pas de faire des vagues, sont reçus par le ministre Lougué. Dans sa parution du 25 avril 2020, le journal informe en effet que le premier responsable du département de la santé a d’abord présenté “toutes ses excuses” à la famille de la député Rose Marie Compaoré, aux députés et à l’opinion nationale.

Lire aussi : Les révélations de la famille de feue Rose Marie Compaoré

Elle affirme que ses collaborateurs lui “ont fait mentir” devant l’Assemblée nationale. Des instructions qu’elle avait données n’ont pas été mises en oeuvre. Un professeur d’université devait en effet constituer une équipe pour rencontrer la famille Compaoré. Ce qui n’a pas été fait. La désinfection du domicile du défunt n’a également pas eu lieu, contrairement au protocole. Les différents responsables de ces tâches indexent une indisponibilité de la famille Compaoré. Celle-ci, contactée par Courrier Confidentiel, affirme le contraire.

Mais feue Rose Marie Compaoré est-elle décédée du coronavirus  ? Les collaborateurs du ministre de la santé restent catégoriques sur cette question et affirment que le dossier médical est disponible et peut être consulté par la famille dès le 27 avril. Mais pourquoi le dossier médical avait été refusé depuis tout ce temps à la famille ? 

En attendant, une délégation devait en principe être conduite par la ministre Claudine Lougué auprès de la famille de la défunte le 26 avril 2020. 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Je suis content avec burkina24 pour ses efforts en matière de recherche et de partage des informations. Concernant l’affaire Rose Marie COMPAORE, je pense que c’est une erreur qui peut arriver à tout moment chez chacun dans la gestion d’une quelconque crise, surtout que nous sommes dans un contexte de crise surprenante(covid19). L’essentiel est qu’il ne s’agissait pas d’un mensonge fabriqué par le Ministre elle-mème. aussi, sont-ils entrain de clarifier la situation au mieux possible.

  2. La situation est très déplorable.Puisse la défunte reposer en paix,ceux qui sen suivrais,Dieu pourvoira pour tous ceux qui se sont enrichis grâce à la maladie;maasha’Allahou.En attend laisser les gens reprendre leurs activités et adorés Allah ensemble.On ne récolte que ceux qu’on a semé.

  3. Madame la Ministre, la confiance n’exclut pas le contrôle. Un adage bien connu de tout le monde. En tant que responsable de ce niveau, vous l’aurez appris à vos dépends. Dans cette situation, habituellement des fusibles sautent. Vous pourrez en faire sauter. N’oubliez cependant pas que vous êtes aussi le fusible de quelqu’un donc sautable à tout moment ! Dure dure pour un simple défaut de vigilance ou d’insuffisance de perspicacité (çà c’est plus grave).

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *