Réouverture des mosquées : La FAIB invite à la patience

237 0
ECOUTER

La Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) a tenu une rencontre avec le ministère chargé des cultes le 30 avril 2020. A la sortie de ladite rencontre, plusieurs points ont été soulevés comme essentiels en prélude à la réouverture des mosquées.

 Même si une date n’a pas été fixée, la fédération, tout en invitant les fidèles à la patience, a donné les conditions que les différents responsables des lieux de culte doivent respecter à la réouverture des mosquées. Il s’agit entre autres de la désinfection régulière des mosquées, l’aération des mosquées, la prise des ablutions à la maison autant que possible, la prise de température par thermo flash et le respect de toutes les consignes sanitaires édictées.

Sur ce qui est du déroulement même de la prière, la FAIB préconise l’utilisation des tapis individuels, l’interdiction de se serrer les mains avant et après les prières, la libération des mosquées après chaque prière et l’abstention de participer à la prière en groupe pour tous ceux qui présentent des symptômes du covid-19.

Une fois la réouverture effective, les responsables des lieux de culte devront s’assurer de la prise en compte des heures du couvre-feu et terminer la prière d’icha et de tarawih au plus tard à 20 heures 30 minutes. Il est également demandé de suspendre les assises de tafsirs et se pencher vers une option médiatique.

La recherche de la nuit du destin (Kiyamoulaye) est appelée à être stoppée si les conditions du couvre-feu restent inchangées. Le communiqué indique aussi que la fédération a instruit d’éviter les prises de repas communautaires à la rupture du jeune. Une solution de partage avec des kits est vivement souhaitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre