COVID-19 au Burkina Faso : Le gouvernement “est passé maître dans l’art d’ériger le mensonge en mode de gouvernance”

1286 0

Ceci est un extrait de la deuxième session ordinaire du Bureau Exécutif National (BEN) de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), tenu le 30 avril 2020.

(…) Avant d’aborder les différents points inscrits à l’ordre du jour, le BEN a d’abord  rendu un vibrant hommage à l’ensemble du personnel de santé qui malgré la modicité des moyens dont il dispose ne cesse de travailler pour contrer la pandémie du coronavirus dans notre pays. Puis, il a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme et du coronavirus.

Passant en revue la vie du parti, le BEN après avoir fait un bref rappel des dernières décisions et le point de leur état d’exécution, a entendu le compte rendu du comité de suivi et de veille des opérations d’enrôlement. A l’issue de cette première phase de l’enrôlement, le BEN a relevé des insuffisances et une faible participation des populations.

Concernant, la situation nationale, le BEN a regretté les derniers développements de l’actualité, spécialement la gestion de la maladie à coronavirus. Sur ce point, le BEN a fait remarquer que le gouvernement en plus de faire dans le tâtonnement depuis le début de cette crise sanitaire, est passé maître dans l’art d’ériger le mensonge en mode de gouvernance. Pour le BEN, ceci découle, à l’image de la gestion de la crise sécuritaire, de l’incapacité notoire du gouvernement à faire face aux préoccupations des populations et surtout de son manque de vision, qu’il tente de voiler à travers déclarations et communiqués contradictoires et à profusion.

C’est pourquoi, nonobstant la crise sanitaire, le BEN appelle le gouvernement à ne pas perdre de vue la situation sécuritaire et à être plus proactif afin de mieux répondre aux préoccupations de l’heure. Également, il invite le chef du parlement Burkinabè à autoriser avec urgence une mission d’information et à mettre en place une commission d’enquête parlementaire sur le traitement des malades et les décès survenus.

Par ailleurs, le BEN salue la rencontre opposition-majorité-gouvernement initiée par le chef de l’Etat. Ce cadre d’information et de réflexion a permis à la majorité et à l’opposition de discuter des questions d’intérêts nationaux et, de s’accorder sur un certain nombre de points portant sur la gestion de la crise sanitaire et sur les élections de 2020.

Aussi, le BEN salue la démarche du Chef de File de l’Opposition (CFOP) auprès de la Commission Nationale Indépendante (CENI) pour s’assurer du respect du calendrier électoral. (…)

Paix – Liberté – Justice

Ouagadougou le 04 mai 2020

 Pour le Secrétariat Exécutif National,

Le Secrétaire National Chargé de la

Communication des Postes et des Tics



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *