Covid-19 au Burkina Faso : Le « système de santé national a su se renforcer en s’améliorant » (APMP)

560 0

L’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) a salué, le jeudi 7 mai 2020, les efforts fournis par « Roch Marc Christian Kaboré et le gouvernement pour contenir cette pandémie et permettre aux Burkinabè de nourrir des espoirs d’un lendemain toujours meilleur ».

Du 9 mars au 5 mai 2020, le Burkina Faso a enregistré 729 cas confirmés de Covid-19 dont 48 décès, 555 personnes guéries et 129 cas actifs impactant ainsi plusieurs secteurs d’activités.  Cette pandémie, selon l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) a « éprouvé durement et peut-être durablement les efforts déployés depuis quatre (04) années pour une croissance endogène de notre économie nationale ».

En témoignent les prévisions de croissance de la BCEAO pour le Burkina Faso qui indiquent une forte baisse des taux prévisionnels de croissance de 2020 et 2021 initialement fixés respectivement à 6,3% et 6,1%, poursuit l’APMP. Malgré ces faits, la majorité présidentielle salue les efforts fournis par « Roch Marc Christian Kaboré et le gouvernement pour contenir cette pandémie et permettre aux Burkinabè de nourrir des espoirs d’un lendemain toujours meilleur ».

“C’est le lieu pour l’APMP, au regard des prédictions les plus apocalyptiques de certains savants et analystes occidentaux sur l’Afrique dans son ensemble, de saluer les efforts déployés par le Chef de l’Etat, Son Excellence Roch Marc Christian KABORE et le gouvernement pour contenir cette pandémie et permettre aux Burkinabè de nourrir des espoirs d’un lendemain toujours meilleur.

En dépit des tâtonnements initiaux et de l’impréparation de tous les gouvernements du monde pour faire face à une telle épidémie, nous constatons un système de santé national qui a su se renforcer en s’améliorant, pour faire face à la maladie, par l’édiction de règles de conduite pour prévenir la maladie tout en prenant en charge les personnes infectées. Certains foyers de contamination déjà éteints et le taux des personnes guéries en sont des résultats palpables “.

La majorité présidentielle a par ailleurs  félicité le peuple burkinabè « pour sa solidarité légendaire » et appelé les citoyens au respect des mesures barrières. « La pandémie n’est pas encore terminée et nous avons le devoir de maintenir les acquis de la lutte pour parvenir à l’éradication de la maladie », précise l’APMP.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Le système de santé d’un pays ne se limite pas a la gestion d’une epidemie. Ya combien de centre de santé au Burkina qui font un IRM? 2 centres pour 20 millions dhabitants. Ressaissez-vous.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *