Primaire au CDP : Rendez-vous le 11 mai 2020 pour connaitre le candidat à la présidentielle

955 0

Le collège de désignation du candidat à la candidature du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) se réunira les 9, 10 et 11 mai 2020 en vue de désigner le candidat qui portera le flambeau du parti à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Trois candidats sont en lice Eddie W. Constance Komboigo, Yaya Zoungrana et Mahamadi Lamine Koanda.

Qui de Eddie W. Constance Komboigo, Yaya Zoungrana et Mahamadi Lamine Koanda, représentera le « parti de l’épi et de la daba » à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 ? La réponse sera connue au plus tard le soir du 11 mai 2020.

Le collège de désignation du candidat à la candidature du CDP installé depuis le 29 février 2020 va enfin pouvoir se réunir du 9 au 11 mai 2020 au Pavillon du Soleil levant au SIAO pour procéder à la désignation du candidat.  Cette réunion devait se tenir préalablement le 21 mars 2020, mais COVID-19 faisant, elle avait été reportée conformément au décret de restriction des libertés publiques.

Les trois prétendants ont tous présenté des dossiers de candidatures répondant aux exigences de la directive du parti et acquitté les frais de deux millions de FCFA prescrits, selon le Vice-président et porte-parole du collège de désignation Aboubacar Emmanuel Savadogo.

Lire aussi👉 COVID-19 au Burkina : Le CDP suspend la désignation de son candidat à la présidentielle

Le collège de désignation composé des membres du Bureau Exécutif National, du Haut Conseil et des secrétaires généraux des provinces aura la responsabilité de choisir un candidat pour le CDP. Ce choix va se faire suivant deux scénarios. Le premier scénario prévoit que le collège de désignation puisse choisir par consensus un candidat durant les 48 premières heures. Si au bout de ses 48 heures, aucun consensus ne se dégage, le collège passe en ce moment au deuxième scénario, les votes à scrutin secret pour désigner le candidat.

Selon les textes du parti, la candidature retenue sera par la suite validée par le président d’honneur du parti Blaise Compaoré.

« Il s’agit d’une démarche inédite dans l’histoire du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) », se réjouit le porte-parole du collège de désignation, Aboubacar Emmanuel Savadogo, qui considère cela comme l’expérimentation d’une vraie démocratie au sein du parti.

Pour ce qui est du respect des mesures en vigueur contre la propagation du COVID-19, le vice-président du collège de désignation du candidat à la candidature du CDP rassure que toutes les dispositions seront prises pour que les gestes barrières et toutes les mesures sanitaires soient scrupuleusement respectées.

Maxime KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *