Covid-19 au Burkina Faso  : A la découverte de deux commissions de la coordination de riposte

728 0

La commission mobilisation des ressources, finances et budget  et celle de la logistique ont présenté ce jeudi 14 mai 2020 leur mission, acquis  et les difficultés rencontrées. Cette présentation a été suivie par une visite de terrain sur le processus de réception des dons pour la lutte contre le covid-19.

Plusieurs commissions ont été mises sur pied par la coordination nationale de riposte à l’épidémie de covid-19 au Burkina en vue de bien mener la  lutte contre le covid-19. Parmi elles figurent celles de la mobilisation des ressources, finances et budget ainsi que la logistique.

La commission mobilisation des ressources, finances et budget

Il s’agit d’une des 10 commissions mises en place au sein de la coordination nationale de riposte au covid-19. Elle a pour mission principale d’assurer la mobilisation des ressources pour le financement des interventions liées au covid-19.

Subdivisée en 5 cellules, elle a travaillé à satisfaire les besoins urgents exprimés par les différentes commissions, débloquer les ressources pour les sorties terrains et l’acheminement des échantillons de prélèvement ainsi que l’acquisition des équipements urgents.

Les journalistes prennent connaissance des missions des deux commissions du comité de riposte

« Nous sommes à un solde de près de 3 milliards »

La commission mobilisation des ressources, finances et budget gère 3 comptes. Il s’agit du compte Trésor « riposte covid-19 » pour les dépôts des chèques et espèces des donateurs, le compte BCEAO « covid-19 Burkina FASO », pour permettre le dépôt des dons en espèces des partenaires techniques et financiers et celui du Trésor « PEC équipes Covid-19 » pour la prise en charge des acteurs impliqués dans la lutte contre le covid-19.

« Nous sommes à un solde de près de 3 milliards de F CFA. La contribution des donateurs s’élève à près d’un milliard, mais l’Etat a participé aux subventions de près de 2 milliards. Ce qui fait 3 milliards. Il y a aussi le compte prise en charge qui permet de prendre en charge les acteurs sur le terrain. C’est un compte trésor et c’est l’Etat qui a mis près de 600 millions qui a permis de pouvoir commencer la rétribution des acteurs sur le terrain», a expliqué Dr Narcisse Naré, responsable de la commission des ressources, finances et budget.

 « Il y a le compte dédié aux partenaires, le compte BCEAO, où il a été noté environ 15 milliards de f cfa», a-t-il ajouté.

Dr Narcisse Naré explique les difficultés que rencontre sa commission

Il a également relevé quelques difficultés. Il s’agit, entre autres, de l’insuffisance des ressources financières pour faire face à la pandémie, en raison des difficultés que connaissait déjà le budget de l’Etat. « Le coût du plan de riposte révisé s’élève à 177 914 612 F CFA. Les contributions des PTF sont toujours attendues en vue du financement de ce plan. A ce jour, les annonces de contributions des partenaires sont de 15 567 040 295 F CFA », a-t-il affirmé.

Relevant que les fonds du coronathon ne font pas partie des fonds actuels présentés, Dr Naré a expliqué que sa commission assurera entre autres, la décentralisation de la gestion financière du covid-19 et poursuivra la mobilisation des ressources.

La commission logistique

Elle a pour mission d’exprimer les besoins en logistiques, assurer l’approvisionnement des différentes structures, coordonner le soutien logistique lors des interventions et de la gestion de l’incident.

Composée de 14 logisticiens, 4 manutentionnaires, 64 chauffeurs avec des partenaires et ONG, la commission logistique a acquis la disponibilité du personnel, celui d’un entrepôt de stockage adapté, la mise en place d’un mécanisme de suivi de la disponibilité des intrants à tous les niveaux.

Dr Robert Sawadogo donne quelques précisions sur les acquis de sa commission. Il est entouré des membres des deux commissions du jour

Elle également a rencontré des difficultés dont l’insuffisance en matériel médico-technique et celui de réactifs et consommables car le plateau technique doit être amélioré. Ces difficultés sont toujours d’actualité. Selon Dr Robert Sawadogo, responsable de la commission logistique, le matériel disponible n’est pas en quantité.

« Les répartitions sont adressées aux directions régionales de la santé. La difficulté, c’est la quantité qui ne couvre pas la totalité des besoins », a déclaré Dr Robert Sawadogo en réponse à la question de certains centres de santé qui semblent n’avoir pas reçu de matériel.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

 

Situation des comptes selon Dr Narcisse Naré

A la date du 13 mai.

Situation du compte « riposte covid-19 » /Recettes : 3 993 163 184, dépenses : 35 488 000, solde : 3 957 675 184

 Situation du compte BCEAO « covid-19 Burkina Faso », le compte des partenaires/Recettes : 15 049 500, dépense 00, solde 15 049 500

A la date du 11 mai

Situation du compte « PEC équipes covid-19 » /Recettes :600 000 000, dépenses 217 564 500, solde : 382 435 500



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *