Côte d’Ivoire : Ces débris « tombés du ciel »

188 0
ECOUTER

Des débris d’un engin spatial tombé du ciel la semaine dernière se sont écrasés à Béoumi (Centre). Alors que les experts internationaux expliquent qu’il s’agit des restes d’une fusée chinoise mise en orbite il y a quelques jours, les autorités ivoiriennes font preuve de retenue et indiquent que les enquêtes ont été ouvertes pour cerner la nature et l’origine de ces objets « tombés du ciel ».

La chute de ces énormes objets métalliques s’est produite ce lundi 11 mai 2020. Les témoins, dont  le premier magistrat de la ville de Béoumi située à quelques kilomètres de Bouaké (Centre), relatent qu’il s’est agi d’un grand bruit assourdissant qui a fait penser à un « coup de tonnerre ». Les populations ont ensuite fait cette découverte stupéfiante et prévenu la gendarmerie.

Selon des experts internationaux, ces métaux « tombés du ciel » sont en réalité des débris de la fusée chinoise Longue-Marche 5 en orbite depuis son lancement le 5 mai 2020.

Ces débris étaient censés s’écraser au large des côtes ouest-africaines et plus précisément dans l’océan Atlantique. Fort heureusement, ces quelques morceaux qui se sont retrouvés dans le centre de la Côte d’Ivoire n’ont pas causé de victimes.

Les autorités ivoiriennes visiblement non informées de cette opération ont ouvert une enquête et ont promis demander probablement à la Chine des explications.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU
Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre