Covid-19 au Burkina Faso : Le gouverneur du Centre veille au respect des mesures

1014 0

Le gouverneur de la région  du Centre et Président du comité régional  de lutte contre le Covid-19, Sibiri Issa Ouédraogo, a effectué une visite de terrain ce vendredi 15 mai 2020. Il s’est agit pour l’équipe régionale de constater de visu ce qui est fait dans certains points stratégiques pour le respect des consignes sanitaires.

Le marché de Dassasgho, la gare de l’Est et le poste de contrôle sur la route de Fada ont été les lieux qui ont reçu la visite du premier responsable de la région. Pour Sibiri Issa Ouédraogo, la sortie du jour a pour objectif de constater la mise en œuvre des mesures édictées par les autorités sanitaires face à la propagation du Covid-19.

A la première étape de la sortie, difficile de ne pas constater que le port du cache-nez est difficilement respecté au marché de Dassasgho. Si pour certains, on évoque des difficultés respiratoires avec le cache-nez, d’autres se justifient avec le manque de moyens. Pourtant, les responsables du marché estiment que les consignes sanitaires sont respectées à la lettre.

« Tous les commerçants portent les cache-nez. Ils lavent leurs mains avant d’entrer au marché à tout moment », a indiqué Saidou Kaboré, un délégué du marché de Dassasgho. Selon ses propos, le problème vient des clients. « Notre véritable problème c’est les clients. Il y a certains qui refusent de porter les masques. Il y a des moments où ils veulent en venir aux mains avec nos agents », a-t-il dit.

La sensibilisation est donc le moyen utilisé par les responsables du marché pour faire respecter les mesures sanitaires. Pour les commerçants de Dassasgho, le respect des consignes est un préalable pour eux tous car disent-ils, « on ne va pas laisser une seule personne venir nous créer des problèmes ». Une situation réjouissante pour le gouverneur.

La gare de l’Est et le poste de contrôle

Des lave-mains disposés à l’entrée, c’est ce qu’on pouvait observer en arrivant à la gare de l’Est ce vendredi 15 mai 2020. Une disposition destinée aux usagers de la gare. Seulement, il est  difficile de ne pas remarquer des passagers et des convoyeurs sans masques. À la vue des visiteurs du jour, certains s’empressent de retrouver leurs cache-nez.

Une occasion pour Sibiri Issa Ouédraogo de porter une casquette de conseiller. Mais pour le chef de gare, les consignes sont bien respectées. « Nous on s’est préparé avec les lave-mains, les cache-nez et les gels. Si un passager vient, il lave ses mains et avant de rentrer, il met son cache-nez », a-t-il souligné. Selon ses propos, même ceux qui n’ont pas porté en ont à leur disposition.

Pour rallier le poste de contrôle sur la route de Fada N’Gourma, le constat est amer mais vrai. Très peu de personnes respectent le port obligatoire du masque. Au poste de péage à la sortie de la ville, la situation est encore pire. Et il faut attendre le poste de contrôle pour voir les agents de santé de l’équipe régionale du plan de lutte contre le Covid-19.

Deux équipes sont installées pour contrôler les sorties et les entrées des passagers dans la ville de Ouagadougou. Selon les agents sur place, environ 5 000 personnes passent en moyenne par jour par ce poste. À ce niveau, 8 agents ont été affectés.

« Au niveau du péage ici, c’est la prise de température. Et la température doit être inférieure à 38oC. Lorsque nous avons quelqu’un qui a plus de 38 o, on recommence deux ou trois fois. Si malgré tout la température est supérieure à 38o, on fait appel à nos équipes d’intervention rapide pour voir si ce n’est pas lié au Covid-19 », a expliqué Thomas Ouédraogo, directeur régional de la santé du Centre.

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *