Journée internationale du vivre ensemble en paix : Le message du ministre Siméon Sawadogo

1884 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Ceci est un message du ministre Siméon Sawadogo à l’occasion de la Journée internationale du vivre ensemble en paix.

Notre pays le Burkina Faso traverse des moments difficiles sans précédent. Des actes de haine, de rejet des autres, de discriminations et de défiance de l’autorité de l’Etat menacent dangereusement notre « vivre ensemble en paix ». Dans ce contexte, la construction de la paix et la nécessité de promouvoir le vivre ensemble en harmonie sont plus que jamais indispensables.

Le gouvernement du Burkina Faso en général et mon département en charge de la Cohésion sociale en particulier, s’évertue au quotidien à créer un environnement apaisé et à cultiver  un esprit de paix, condition sine qua non du bien-être des populations, de stabilité et de développement durable.

La Journée internationale du vivre ensemble en paix (JIVEP) , célébrée chaque année le 16 mai, est selon les Nations Unies : « un moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité, et l’occasion pour tous d’exprimer le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l’harmonie. »

La commémoration de la JIVEP, au regard la situation que vit notre pays, est l’occasion d’une introspection individuelle et collective, un ardent moment de réflexion aux moyens et aux actions concrets à poser en vue d’améliorer le vivre-ensemble et de favoriser la tolérance, l’inclusion, la compréhension et la solidarité.

Comme l’affirmait le philosophe Baruch Spinoza : « La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. » Faisant mienne cette pensée, je puis rappeler à chacun et à tous que cette paix dont il est question n’est jamais un acquis, mais une quête permanente. En effet, c’est un processus positif, dynamique, participatif qui favorise le dialogue et le règlement des conflits dans un esprit de compréhension mutuelle et de coopération. Il nous incombe alors de respecter et de comprendre la diversité des cultures, des religions et des opinions.

En cette journée, je rends hommage à tous les artisans de la paix dans notre pays pour leurs  efforts inlassables déployés pour instaurer la paix. J’appelle tous les acteurs (politiques, religieux, coutumiers, OSC) de notre société à œuvrer pour la tolérance, car  convaincu à la suite de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, « La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »

Bonne Journée internationale du vivre ensemble en paix !

Vive la paix au Burkina Faso et dans le monde !

Siméon Sawadogo,

Officier de l’Ordre de l’Etalon



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *