COVID-19 au Burkina Faso : Reprise effective des cours du jour à l’ISPP

76 0
ECOUTER

Après deux mois d’arrêt suite à la pandémie de Covid-19, les cours ont repris ce lundi 18 mai 2020 à l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP).

Les cours ont repris à l’ISPP ce lundi 18 mai 2020. Une reprise timide où les étudiants et le personnel administratif doivent s’adapter à la maladie à coronavirus. En effet, l’accès à la salle de classe ou au bureau est désormais conditionné.

Cette réouverture ne concerne que les étudiants inscrits en formation initiale (NDLR : cours du jour). Les cours du soir n’ont pas encore débuté, compte tenu du maintien du couvre-feu qui va de 21h à 4h du matin.

Le secrétaire général de l’ISPP, Dieudonné Sombré, a indiqué que l’Institut a mis en place quelques mesures pour limiter les risques de contamination de Covid-19. « Après la trêve d’environ deux mois, nous avons effectivement repris ce lundi 18 mai 2020. Nous avons essayé de prendre quelques mesures pour essayer dans le souci de limiter dans sa portion congrue les risques de contamination de Covid-19 », a-t-il expliqué.

Pour barrer la route au Covid-19, l’Institut a mis en place des dispositifs de lave-mains, du gel hydroalcoolique, la scission des classes à grands effectifs et des masques pour les étudiants. « Comme mesures que nous avons eu à prendre au niveau des grandes classes, nous avons procédé à une scission de classes pour ne pas regrouper beaucoup d’étudiants en même temps dans une salle. Comme autres mesures barrières, ce sont des dispositifs de lave-mains, du gel hydroalcoolique et des masques pour tous nos étudiants », a-t-il ajouté.

« Il ne faudra pas baisser la garde… »

A en croire Arnaud Paré, le chargé de développement marketing et vente, de l’orientation et de l’insertion professionnelle, l’ISPP avait dans un premier temps, pris toutes les précautions, après la rencontre avec le gouvernement en fixant la reprise au 11 mai 2020.

« Nous avons à l’ISPP  entrepris plusieurs démarches pour nous conformer aux dispositions conseillées par le ministère de la santé. L’objectif ici était de pouvoir véritablement accueillir nos étudiants dans un cadre sain », a-t-il dit.

Le délégué général des étudiants de l’ISPP, Yves Bertrand Zongo, a exprimé sa joie de pouvoir enfin reprendre le chemin de l’école. « Ça nous fait réellement plaisir de reprendre les cours en présentiel. Tant bien que nous avions des cours en ligne pendant ces deux mois de confinement », a-t-il confié.

Il a, par ailleurs, appelé ses camarades au respect des gestes barrières. « Comme on est sur une pente descendante de la maladie, il ne faudra pas baisser la garde. Il faudra continuer à respecter les mesures pour éradiquer cette maladie », a-t-il conclu.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre