Elections à la FBF : Laurent Blaise Kaboré entre en jeu

318 0
ECOUTER

Le premier vice-président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Laurent Blaise Kaboré est candidat au poste de président. Il a annoncé sa candidature par écrit le jeudi 21 mai 2020. Il devient ainsi le cinquième candidat sur la ligne de départ.

Longtemps annoncé. L’information est finalement tombée. Laurent Blaise Kaboré, premier vice-président de la Fédération burkinabè de football (FBF), est candidat au poste de président. Il a déclaré son intention par écrit ce jeudi 21 mai 2020.

« Pour avoir eu le privilège de votre part d’être le premier vice-président de la FBF, j’ai entendu les éclats de voix, j’ai compris des silences forcés, j’ai surpris des sanglots et des blessures injustes, j’ai vu des regards désespérés et j’ai décidé de répondre aux défis et aux cris de cœur, en vous proposant ma modeste candidature pour construire ensemble un football burkinabè conquérant », a annoncé Laurent Blaise Kaboré dans sa déclaration.

Selon Laurent Blaise Kaboré, le football burkinabè se trouve à un tournant décisif de sa construction.  « Et, pour avoir eu la chance, grâce à vos soutiens multiformes depuis plus de trente ans de ma vie consacrés à ce sport, j’ai acquis la conviction que chaque fois que nous avons pris ensemble nos responsabilités devant l’histoire, en conjuguant inlassablement nos efforts, notre football national s’est dressé et a rayonné », assure-t-il. L’actuel premier vice-président de la FBF, estime que les résultats acquis par le football burkinabè de nos jours sont le fruit de la passion de tous les acteurs « depuis nos quartiers et nos villages reculés, en passant par nos clubs, jusqu’aux instances suprêmes de la Fédération Burkinabè de Football ».

Faire du football, un facteur de productivité

Bien que notant que les résultats palpables acquis sont une « victoire collective », Laurent Blaise Kaboré reconnaît qu’il reste des défis à relever. « Mais ces résultats, quoique brillants au regard du contexte dans lequel ils ont été obtenus, ne doivent pas nous faire perdre de vue que nous sommes face à des difficultés qui peuvent mettre en péril tous les acquis. Tel est notre défi : transformer les menaces en opportunités, puis conduire nos moindres opportunités en succès éclatants », annonce-t-il encore.

Laurent Blaise Kaboré n’a toutefois pas livré son programme de développement du football burkinabè. Mais il se dit convaincu d’une chose : « Ensemble, dans le respect des intérêts de chacun et de l’intérêt général, nous agirons sur les déterminants organisationnels d’un football professionnel pour en faire un facteur de productivité pour notre économie nationale ».

L’élection du président de la FBF est prévue le 20 août 2020 à Bobo-Dioulasso. En plus de Laurent Blaise Kaboré, Amado Traoré, Lazare Banssé, Mory Sanou, Bertrand Kaboré ont annoncé leur intention de se présenter à cette élection. Le président sortant Sita Sangaré semble être out. La hiérarchie militaire lui a refusé l’autorisation de se présenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre