UE-BF

COVID-19 au Burkina Faso : L’Union européenne soutient les agents du ministère en charge des finances

69 0
ECOUTER

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, l’Union européenne, à travers son Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS), est venue en aide aux agents du ministère en charge des finances. Il s’agit d’un don d’une valeur de 12 millions de FCFA composé de 20 000 masques et de 1960 flacons de gel hydroalcoolique. C’était ce vendredi 22 mai 2020 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso à l’image des autres pays du monde subit actuellement la pandémie de la maladie du Covid-19. Le  secteur de l’économie et des finances du Burkina Faso est fortement touché par le Covid-19.

 « Les premières estimations du plan de riposte du gouvernement indiquent un ralentissement de l’économie (-4 points du PIB environ). Une pertes de recette de plus de 400 milliards de FCFA alors que les dépenses explosent. Comme conséquence, une aggravation du déficit budgétaire qui devrait atteindre 5% du PIB contre 3% initialement projeté », a rappelé l’ambassadeur de l’Union européenne, Wolfram Vetter.

Lire également 👉COVID-19 au Burkina Faso : Le geste de l’Association Suudu Andal

C’est ainsi, pour soutenir les agents du ministère en charge des finances à lutter contre le Covid-19, que l’Union européenne a offert du matériel de protection. Il s’agit de 20 00 masques de protection et de 1960 flacons de gel hydroalcoolique d’une valeur de 12 millions de F CFA.

l’ambassadeur de l’Union européenne, Wolfram Vetter
Wolfram Vetter,l’ambassadeur de l’Union européenne

A écouter l’ambassadeur de l’Union européenne, l’objectif de ce don est de permettre aux agents de se protéger tout en travaillant. Le représentant du ministre en charge des finances, Abel Somé, a salué l’initiative.

 « C’est un geste fort appréciable, très utile qui permettra de renforcer les mesures barrières au niveau des agents et des services du MINEFID. Egalement, les masques étant fabriqués localement, c’est un appui à l’économie locale et la continuité de l’emploi dans certains secteurs. Ce sont des ressources qui sont réinjectées dans notre économie nationale », a-t-il indiqué.

Il a rassuré qu’un bon usage sera fait de ce matériel qui permettra d’assurer une continuité du service public au MINEFID.

Par ailleurs, Abel Somé a rappelé que dans le cadre du Covid-19 l’Union européenne a consenti des efforts pour le Burkina Faso. Il s’agit, entre autres, d’une subvention d’environ 1 milliard  de FCFA octroyée à la Croix-rouge burkinabè et la remise de 15 000 masques à des populations vulnérables.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre