Burkina : Le CCVA “dépanne” le centre de transfusion sanguine

375 0

Le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) et l’Association SOS sang ont organisé une opération de collecte de sang. C’était ce jeudi 28 mai 2020 à Ouagadougou.

La saison pluvieuse rime avec une forte demande de sang au niveau du centre national de transfusion sanguine (CNTS). C’est dans ce sens que le personnel du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) et l’association SOS sang ont organisé une opération de collecte.

Le président national de SOS sang, Jean-Bosco Zoundi, a indiqué que la banque de sang est vide en ce moment. A l’entendre, cette crise s’explique par le fait que les meilleurs donneurs qui sont les élèves sont bloqués à la maison à cause du Covid-19.

« Nous sommes en rupture totale de sang. Il faut le dire haut et fort parce que nos meilleurs donneurs de sang qui sont les élèves sont à la maison à cause du coronavirus. Donc, nous n’arrivons pas à avoir les 200 à 250 poches de sang que nous voulons par jour pour pouvoir pallier à ce manque », a confié Jean-Bosco Zoundi.

Il a ajouté que les militaires secondent les élèves dans l’approvisionnement de la banque de sang « mais ce n’est pas toujours suffisant ».

Lire également👉 Covid-19 au Burkina : Le CCVA fait un don de 10 millions de francs CFA au ministère de la sécurité

A travers ce geste, le CCVA veut exprimer sa citoyenneté. « La mission essentielle du CCVA s’inscrit dans le registre de la sécurité routière. On parle là des risques de la route. Notamment les accidents qui, très souvent, demandent beaucoup de sang pour sauver des victimes. Comme vous le savez, nous rentrons bientôt dans la saison hivernale avec son cortège de paludisme et de maladies diverses. C’est donc  une période de forte demande de sang. Nous pensons pouvoir faire œuvre utile par cet acte »,  a relevé la directrice générale du CCVA, Zalissa Koumaré.

Le représentant de la directrice générale du CNTS, Parfait Ye, a salué le geste « salvateur » du CCVA. Il a affirmé que le besoin en sang « ne fait que s’accroître ».

Alidou Tiemtoré, un agent du CCVA, a laissé entendre que  donner son sang c’est ce qu’il puisse faire de mieux en ce moment où le pays fait face au Covid-19 et la saison hivernale qui s’annonce.

Environ 50 poches de sang sont attendues pour cette opération de collecte.

Willy SAGBE (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *