Compte rendu du Conseil des ministres du 3 juin 2020

188 0
ECOUTER

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 03 juin 2020, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 15 H 15 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales et procédé à des nominations.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE DIX (10) RAPPORTS.

I.1.1. Pour le compte de la Primature :

– un décret portant renouvellement de mandat d’Administrateurs au Conseil d’administration du Service national pour le développement (SND).

L’adoption de ce décret permet la nomination de quatre (04) personnes, Administrateurs au Conseil d’administration du Service national pour le développement (SND) pour une dernière période de trois (03) ans.

I.1.2. Pour le compte du ministère des Affaires étrangères et de la coopération :

– un projet de loi portant autorisation de ratification du Traité des Autorités africaines et malgache de l’aviation civile (AAMAC).

La ratification de cette loi s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les pays membres des AAMAC dans le domaine du secteur aérien. Elle permet d’avoir un référentiel règlementaire commun dans l’espace aérien de l’ASECNA et d’en assurer une supervision plus efficace à travers l’assistance technique des AAMAC.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.1.3. Pour le compte du ministère de la Santé :

– un rapport relatif à la Politique nationale multisectorielle de nutrition 2020-2029 et au Plan stratégique multisectoriel de nutrition 2020-2024.

Au Burkina Faso, la malnutrition chronique est passée de 35,1% en 2009 à 25,4% en 2019. La malnutrition aiguë est passée de 11,3% en 2009 à 8,1% en 2019 selon l’Enquête nutritionnelle nationale. Malgré cette réduction, le nombre de cas de malnutrition reste toujours élevé et est au-dessus des seuils critiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La politique nationale multisectorielle de nutrition assortie de son plan stratégique vise à améliorer l’état nutritionnel des populations, en particulier les femmes, les enfants et les groupes vulnérables à travers la mise en œuvre d’interventions multisectorielles de nutrition.

L’adoption de cette politique permettra une meilleure orientation des interventions et mobilisation des ressources dans le domaine de la nutrition.

– un rapport relatif à l’extension nationale de la gratuité de la planification familiale.

Le gouvernement burkinabè a fait de l’accélération de la transition démographique une priorité pour la capture du dividende démographique. Pour l’atteinte de cet objectif, le décret n°2018-0040/PRES/PM/MFSNF/MFPTPS/MATD/MINEFID du 26 décembre 2018 a institué la gratuité des soins et des services de planification familiale. La mise en œuvre de cette mesure qui a pris effet depuis le 24 juin 2019 dans les régions des Cascades et du Centre-Ouest en phase pilote, a enregistré des résultats satisfaisants auprès des acteurs de la santé et des populations concernés.

L’adoption de ce rapport permet d’étendre la gratuité des soins de services de planification familiale au plan national.

I.1.4. Pour le compte du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– un décret portant allègement des conditions de recours à la procédure d’entente directe pour la passation des marchés publics et des délégations de service public dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la COVID-19 au Burkina Faso.

L’adoption de ce décret permet d’assurer avec célérité l’acquisition des biens et services nécessaires à une bonne exécution du plan de riposte à l’épidémie de la COVID-19.

I.1.5. Pour le compte du ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles :

– un rapport relatif au Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition (PRSPV) de 2020.

L’analyse de la vulnérabilité alimentaire fait ressortir en situation projetée (juin-août 2020), 16 provinces qui seraient en phase 2 « sous pression » et 12 provinces en phase 3 « crise ».

Au cours de cette période, 2 151 970 personnes réparties dans toutes les régions, seront en insécurité alimentaire sévère et 137 175 personnes dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun, pourraient tomber en situation d’urgence alimentaire.

Le Plan vise à soutenir les populations vulnérables à travers des actions harmonisées d’assistance alimentaire, de protection des moyens d’existence, de prévention et de prise en charge de la malnutrition.

Pour la réalisation du PRSPV 2020, les réponses urgentes concernent l’assistance alimentaire aux personnes vulnérables, le soutien à la production agricole et animale, la prévention, la prise en charge des enfants de moins de 5 ans malnutris et le soutien à l’approvisionnement en eau potable.

I.1.6. Pour le compte du ministère de l’Energie :

– un décret portant conditions de l’autoproduction d’énergie électrique au Burkina Faso.

L’adoption de ce décret permet de disposer d’un texte réglementaire pour mieux encadrer l’autoproduction de l’énergie électrique dans notre pays.

I.1.7. Pour le compte du ministère des Mines et des carrières :

– un décret portant organisation du ministère des Mines et des carrières.

L’adoption de ce décret permet audit ministère de remplir efficacement ses missions conformément au décret n°2016-027/PRES/PM/SGG-CM du 23 février 2016 portant organisation-type des départements ministériels et au décret n°2019-0139/PRES/PM/SGG-CM du 18 février 2019 portant attributions des membres du Gouvernement.

I.1.8. Pour le compte du ministère de l’Urbanisme et de l’habitat :

– un décret portant approbation des schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) des villes de Bittou, Bogandé, Boussé, Koupéla, Pama, Pô, Pouytenga et Yako.

L’adoption de ce décret permet à ces huit (08) villes de disposer d’un référentiel pour la maîtrise de l’occupation spatiale et de canaliser des investissements pour le développement.

– un décret portant approbation des schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) des villes de Niangoloko et de Orodara, horizon 2035.

L’adoption de ce décret permet aux villes de Niangoloko et de Orodara de coordonner leur développement spatial dans le respect du cadre de vie des habitants.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale a informé le Conseil de la tenue de la Journée nationale des frontières le 07 juin 2020 à Niangoloko (Province de la Comoé, Région des Cascades) sous le thème : « Faire des espaces frontaliers, des espaces d’intégration, de solidarité, de cohésion sociale et de développement ».

II.2. Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a fait au Conseil le point de la reprise des activités pédagogiques pour les classes d’examen, le 1er juin 2020.

Le Conseil invite le ministre en charge du dossier à travailler à lever toutes les contraintes et difficultés apparues lors de cette reprise des activités pédagogiques, afin de faciliter la tenue des évaluations, des examens et des concours de fin d’année.

II.3. La ministre de la Santé a fait au Conseil le point de la mise en œuvre du plan de riposte à la COVID-19. Elle a également présenté la situation de la maladie à coronavirus et les avancées de la prise en charge médicale.

II.4. Le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat a informé le Conseil du processus de relance de l’organisation des rencontres 2020 du cadre de concertations et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé (CODESP).

Le thème du CODESP 2020 est : « Le rôle de la commande publique dans la promotion du secteur privé ».

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATION DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

Pour le compte du Secrétariat permanent des engagements nationaux et des programmes d’urgence :

– Monsieur Ibrahima GNANKENE, Mle 49 441 A, Administrateur des services de santé, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Secrétaire permanent des engagements nationaux et des programmes d’urgence.

B. AU TITRE DE LA PRIMATURE

Les personnes ci-après sont nommées Administrateurs au Conseil d’administration du Service national pour le développement (SND) :

Pour le compte du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales :

– Madame Diata BAILOU/TINDE, Mle 36 353 L, Inspecteur de l’enseignement secondaire.

Pour le compte du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale :

– Monsieur Mathurin OUEDRAOGO, Mle 34 943 E, Conseiller en gestion des ressources humaines.

Pour le compte du ministère de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes :

– Monsieur Larba PILGA, Mle 211 773 C, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente.

Pour le compte du ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique :

– Madame Isabelle Valérie DAHO/OUEDRAOGO, Mle 47 800 L, Inspecteur des eaux et forêts.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA COHESION SOCIALE

– Monsieur Abdoulaye ZEBA, Mle 72 126 F, Administrateur Civil, est nommé Chargé de missions ;

– Monsieur Ousmane BALIMA, Mle 28 160, Administrateur civil, est nommé Inspecteur technique ;

– Monsieur Alfred OUARE, Mle 28 148, Administrateur civil, est nommé Inspecteur technique ;

– Monsieur Moussa ZABRE, Mle 28 152, Administrateur civil, est nommé Inspecteur technique ;

– Monsieur Patrice SORGHO, Mle 28 126, Administrateur civil, est nommé Inspecteur technique ;

– Monsieur Ousmane HEBIE, Mle 111 297 W, Administrateur Civil, est nommé Directeur du suivi des pensions et des carrières à la Direction générale de la Fonction publique territoriale ;

– Monsieur P. Rodrigue WANGRAOUA, Mle 247 515 D, Administrateur Civil, est nommé Directeur du suivi des opérations électorales à la Direction générale des libertés publiques et affaires politiques ;

– Monsieur Sibidi Issa LANKOANDE, Mle 202 685 M, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, est nommé Directeur de la communication et de la presse ministérielle.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Secrétaire général de Région :

– Madame Salimata DABAL, Mle 91 139 J, Administrateur civil, Région de la Boucle du Mouhoun ;

– Monsieur Kouka Gérémie OUEDRAOGO, Mle 28 124, Administrateur civil, Région du Nord ;

– Monsieur Abdoulaye BASSINGA, Mle 59 720, Administrateur civil, Région du Centre-Sud ;

– Monsieur Robert ZOUNGRANA, Mle 28 175 X, Administrateur civil, Région du Centre-Nord ;

– Monsieur Hamidou SORE, Mle 23 665 K, Administrateur civil, Région de l’Est ;

– Monsieur Kabou SENI, Mle 23 643 R, Administrateur civil, Région du Centre-Est ;

– Monsieur Mahamat MICHARA, Mle 28 143, Administrateur civil, Région des Cascades.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Haut-commissaire de province :

Région du Centre-Nord

– Monsieur Auguste KINDA, Mle 91 868, Administrateur civil, Province du Sanmatenga ;

– Monsieur Ali OUEDRAOGO, Mle 98 011, Administrateur civil, Province du Bam.

Région du Nord

– Monsieur Djibril BASSOLE, Officier, Lieutenant de gendarmerie, Province du Lorum ;

– Monsieur Issaka SEGDA, Mle 32 446 X, Administrateur civil, Province du Passoré ;

– Madame Aminata TARNAGDA, Mle 91 870, Administrateur civil, Province du Yatenga.

Région du Centre-Est

– Madame Aissata Angélina TRAORE, Mle 104 429 K, Administrateur civil, Province du Kouritenga.

Région du Plateau-Central

– Monsieur Ambroise OUEDRAOGO, Mle 105 199, Administrateur civil, Province du Ganzourgou.

Région du Sud-Ouest

– Monsieur Raphael ZOUNGRANA, Mle 200 391, Administrateur civil, Province de la Bougouriba.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Conseiller technique chargé des questions relatives aux libertés publiques, à la prévention et à la gestion des conflits :

– Monsieur Boubacar TRAORE, Mle 28 157 J, Administrateur civil, Région des Hauts-Bassins ;

– Monsieur Aboubacar SANOU, Mle 23 583 A, Administrateur civil, Région du Plateau-Central ;

– Monsieur Mahamadi ZABA, Mle 28 528 A, Administrateur civil, Région de l’Est.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Conseiller technique de Gouverneur chargé des questions relatives à la formation professionnelle, à la jeunesse et à l’emploi :

– Monsieur Abdoulaye OUATTARA, Mle 237 920 D, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Région de la Boucle du Mouhoun ;

– Monsieur Boukary DIONOU, Mle 211 770 A, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Région des Cascades ;

– Madame Manila ZOUBGA/BAYILI, Mle 279 900 T, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, Région du Centre ;

– Monsieur Noël KERE, Mle 220 366 F, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, Région du Centre-Est ;

– Monsieur Boubié IDO, Mle 246 739 T, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, Région du Centre-Ouest ;

– Monsieur Patrice SERI, Mle 220 362 J, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Région de l’Est ;

– Madame Laurencia NAPON/SANOU, Mle 117 344 B, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Région des Hauts-Bassins ;

– Monsieur Domètaminé KAMBIRE, Mle 210 947 V, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Région du Sud-Ouest.

Les personnes ci-après sont nommées au poste de Conseiller technique de Gouverneur chargé des affaires culturelles et touristiques :

– Madame Césarine Marie Dorothée TOE, Mle 216 708 S, Administrateur des services touristiques, Région de la Boucle du Mouhoun ;

– Monsieur Mamadou TRAORE, Mle 200 489 W, Administrateur des services touristiques, Région des Cascades ;

– Madame Josiane SANOU/SANOU, Mle 216 773 X, Conservateur-Restaurateur de musée, Région du Centre ;

– Monsieur Fidèle Wendegouidi OUEDRAOGO, Mle 216 765 J, Conseiller des affaires culturelles, Région du Centre-Nord ;

– Monsieur Yinanyaro dit Patrice TAMINI, Mle 246 739 T, Administrateur des services touristiques, Région du Centre-Ouest ;

– Monsieur Kiswensida Marie Aimé OUEDRAOGO, Mle 91 186 A, Administrateur des services touristiques, Région du Centre-Sud ;

– Monsieur Hassane DJIBILIROU, Mle 212 192 H, Conseiller des affaires culturelles, Région de l’Est ;

– Monsieur Golo BARRO, Mle 26 223 F, Conseiller des affaires culturelles, Région des Hauts-Bassins ;

– Madame Chantal Olga COMPAORE/OUEDRAOGO, Mle 31 125 P, Conseiller des affaires culturelles, Région du Plateau- Central ;

– Monsieur Ragnaguénewendé Edgar COMPAORE, Mle 246 728 F, Conservateur-Restaurateur de musée, Région du Sahel ;

– Monsieur Célestin TRAORE, Mle 22 658 Y, Conseiller des affaires culturelles, Région du Sud-Ouest.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Secrétaire général de province :

Région de la Boucle du Mouhoun

– Monsieur David AYORO, Mle 212 058 L, Administrateur civil, province de la Kossi ;

– Monsieur Innocents OUATTARA, Mle 200 333 L, Administrateur civil, province du Mouhoun ;

Région du Centre-Nord

– Monsieur Idrissa GAMSONRE, Mle 118 961 R, Administrateur civil, province du Namentenga ;

Région du Centre-Est

– Monsieur Oumarou SANDWIDI, Mle 91 920 V, Administrateur civil, province du Boulgou ;

Région du Sud-Ouest

– Monsieur Réné KARAMBIRI, Mle 220 660 W, Administrateur civil, province du Poni ;

Région des Hauts-Bassins

– Monsieur Drissa HEMA, Mle 105 184 R, Administrateur civil, province du Kénédougou.

Région du Centre-Ouest

– Madame Wossolème Clarisse DENNI, Mle 200 393 B, Administrateur civil, province du Ziro ;

– Monsieur Emile Firmin W. BAMAS, Mle 25 756 S, Administrateur civil, province du Boulkiemdé.

Région du Centre-Est

– Monsieur Adama KOUSSOUBE, Mle 105 190 K, Administrateur civil, province du Koulpelogo.

Région de l’Est

– Monsieur Yéonviel SOME, Mle 105 206 G, Administrateur civil, province de la Komondjari.

Région du Plateau-Central

– Madame Haoua OUEDRAOGO, Mle 78 142, Administrateur civil, province de l’Oubritenga.

Les personnes dont les noms suivent sont nommées au poste de Préfet de département :

Région du Centre

– Monsieur Marcel ZANRE, Mle 212 144 F, Administrateur civil, département de Komki-Ipala ;

– Monsieur Boureima OUEDRAOGO, Mle 200 338 G, Administrateur civil, département de Pabré.

Région de l’Est

– Monsieur Pasnéwindé OUEDRAOGO, Mle 220 630 N, Administrateur civil, département de Bogandé ;

– Monsieur Moussa DIOMA, Mle 105 177 A, Secrétaire administratif, département de Manni ;

– Monsieur Télesphore OUBDA, Mle 238 051 E, Secrétaire administratif, département de Thyon ;

– Monsieur Ismael SANOGO, Mle 283 278 B, Secrétaire administratif, département de Liptougou ;

– Monsieur W. Serge ZOUNDI, Mle 98 038 S, Secrétaire administratif, département de Bartiebougou.

Région du Plateau-Central

– Madame Eveline Rose KAFANDO, Mle 76 309 K, Secrétaire administratif, département de Boudry.

Région des Hauts-Bassins

– Madame Rolande KANKO, Mle 102 177 A, Secrétaire administratif, département de Koundougou ;

– Monsieur Etienne TIENDREBEOGO, Mle 73 847 K, Secrétaire administratif, département de Faramana ;

– Madame Fatimatou TALL, Mle 247 379 A, Secrétaire administratif, département de Satiri ;

– Monsieur Paul OUEDRAOGO, Mle 203 253 W, Secrétaire administratif, département de Dandé.

Région du Centre-Ouest

– Monsieur Saidou SAWADOGO, Mle 23 596 V, Secrétaire administratif, département de Zawara ;

– Monsieur Sibiri NEBIE, Mle 203 248 F, Secrétaire administratif, département de Dassa.

Région du Sud-Ouest

– Monsieur Moumouni SAGNON, Mle 220 638 L, Administrateur civil, département de Gaoua ;

– Madame Valerie SONDO, Mle 203 223 N, Secrétaire administratif, département de Bouroum Bouroum ;

– Monsieur Yirbouré GOUBA, Mle 203 237 F, Secrétaire administratif, département de Legmoin ;

– Monsieur Ibrahim SORE, Mle 72 796 J, Secrétaire administratif, département de Niego ;

– Monsieur D. Kisito DABIRE, Mle 279 912, Administrateur Civil, département de Diébougou.

Région du Centre-Sud

– Monsieur Atjièguiwè Christian ABO, Mle 98 026 U, Secrétaire administratif, département de Gomboussougou ;

– Monsieur Patindé ZOUNGRANA, Mle 200 390 Z, Administrateur civil, département de Saponé.

Région de la Boucle du Mouhoun

– Monsieur Nestor TOE, Mle 212 132 H, Secrétaire administratif, département de Kassoum ;

– Monsieur Teega-Wendé Rodrigue NANA, Mle 304 114 C, Administrateur civil, département de Nouna.

Région des Cascades

– Madame Kadidiata PARE, Mle 212 023 P, Secrétaire administratif, département de Wolonkoto.

Région du Centre-Est

– Monsieur Zakaria KONATE, Mle 75 279 D, Secrétaire administratif, département de Zonsé.

Région du Nord

– Monsieur Tinlbila ZOMBRE, Mle 286 666 K, Administrateur civil, département de Samba.

D. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION

– Monsieur Tagsseba NITIEMA, Colonel, Officier des Forces armées, est nommé Attaché de défense près l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles (Royaume de Belgique).

E. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

– Monsieur Ferdinand TIENDREBEOGO, Mle 53 722 G, Administrateur des hôpitaux et des services de santé, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur général du Centre hospitalier universitaire de Tengandogo.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT

– Monsieur Souaré GORO, Mle 34 829 W, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 17ème échelon, est nommé Directeur général de la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR).

G. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

– Monsieur Téné YOULOU, Mle 26 285 L, Professeur certifié des lycées et collèges, catégorie A, 1ère classe, échelle 1, 16ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

– Monsieur Augustin KABORE, Mle 47 795 A, Inspecteur principal des eaux et forêts, catégorie 1, échelle A, 3ème échelon, est nommé Secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable (SP/CNDD) ;

– Madame Isabelle Valérie DAHO/OUEDRAOGO, Mle 47 800 L, Inspecteur des eaux et forêts, catégorie 1, échelle A, 1er échelon, est nommée Directrice générale adjointe des eaux et forêts ;

– Monsieur Roch Armand NOMBRE, Mle 41 756 Z, Inspecteur principal des eaux et forêts, catégorie 1, échelle B, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’intendance et de logistique (DGEF) ;

– Monsieur Boureima SADIGUIDA, Mle 59 025 X, Inspecteur des eaux et forêts, catégorie A, 1ère classe, échelle 1, 4ème échelon, est nommé Directeur des opérations ;

– Monsieur Brama OUATTARA, Mle 271 911 V, Inspecteur des eaux et forêts, catégorie A, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique du Mouhoun ;

– Monsieur Pagomdzanga Jean Bosco ZONGO, Mle 222 098 D, Inspecteur des eaux et forêts, catégorie 1, 1ère classe, échelle A, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique du Nahouri ;

– Monsieur Ibrahim Arsène THIOMBIANO, Mle 241 483 E, Inspecteur des eaux et forêts, catégorie 1, échelle A, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique du Noumbiel.

H. AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

– Monsieur Koba Boubacar DAO, Mle 46 470 D, Inspecteur de l’enseignement secondaire, 1ère classe, 15ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

– Monsieur Daouda TERI, Mle 55 160 G, Instituteur Principal, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Tuy.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Pakidumsamba David BELEMNABA, Mle 212 157 S, Inspecteur du travail, Administrateur représentant l’Etat, au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale au Conseil d’administration de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) pour un premier mandat de trois (03) ans en remplacement de Madame O. Sarata NIKIEMA/DIALLO.

B. MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Ali TONANE, Mle 83 952 Z, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, Administrateur représentant l’Etat, au titre du ministère de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes au Conseil d’administration de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME) pour un premier mandat de trois (03) ans en remplacement de Monsieur Bakalan IDO.

C. MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Agence nationale de la formation professionnelle (ANFP) pour un premier mandat de trois (03) ans.

ADMINISTRATEURS REPRESENTANT L’ETAT

Au titre du ministère de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes :

– Monsieur Levi SAWADOGO, Mle 225 035 V, Inspecteur du trésor.

Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– Monsieur Christian SANDWIDI, Mle 52 175 W, Inspecteur du trésor.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale :

– Monsieur Alidou Pascal BANAO, Mle 216 836 W, Inspecteur du travail.

Au titre du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales :

– Monsieur Dieudonné ZONGO, Mle 56 039 N, Inspecteur de l’enseignement secondaire.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LES ORGANISATIONS D’EMPLOYEURS

Au titre du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) :

– Monsieur Aymar TIENDREBEOGO, Pharmacien titulaire.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT L’ASSOCIATION DES REGIONS DU BURKINA FASO (ARBF)

– Monsieur T. Modeste YERBANGA, Docteur en pharmacie, Président du Conseil régional du Centre-Sud.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LES ORGANISATIONS SYNDICALES DE TRAVAILLEURS :

Au titre de l’Unité d’action syndicale (UAS) :

– Monsieur Barnabé BANYAMA, Mle 79 98 B, Ingénieur électricien.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement,

Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU

Officier de l’Ordre national

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre