Covid-19 : Le Club RFI/Bobo-Dioulasso maintient la veille citoyenne

110 0
ECOUTER

La grande campagne de sensibilisation sur la maladie à coronavirus par le Réseau des Clubs RFI (Radio France internationale) à travers le projet “Anw ka kêlê” (Notre combat en langue Djioula) se poursuit sur l’ensemble du territoire burkinabè. Depuis le début de cette campagne, le Club RFI/Bobo-Dioulasso multiplie les actions de sensibilisation sur le terrain.

A travers plusieurs activités (notamment la sensibilisation porte-à-porte, dans les mosquées et Yaars, la distribution de boules de savons et de gels hydro-alcooliques, les volontaires du projet “Anw ka kêlê” de la ville de Sya ont sensibilisé plus de 2000 bobolais. Pour les responsables de ce projet, malgré la baisse du nombre de contamination observée par les autorités sanitaires, “il est plus qu’impériale de maintenir la veille afin d’éviter le pire.”

En rappel, Anw ka kêlê” est un projet mis en œuvre par le Réseau des Clubs RFI du Burkina avec le soutien financier du Centre de crise et de soutien du ministère français des Affaires étrangères de l’Europe et le partenariat de France Médias monde. Ce projet couvre 11 zones du pays, notamment les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Boromo, Houndé, Zorgho, Manga, Kongoussi, Dédougou, Banfora, Sindou/Orodara et Saponé, et s’étendra sur 7 mois à compter du mois de mai 2020.

A travers son slogan “J’accepte, je me protège, je protège”, ce projet selon son coordonnateur, Ben Adama Coulibaly, vise à sensibiliser les populations sur l’existence réelle de la maladie, les mesures barrières à observer à travers la distribution de flyers et autres outils de communication tels que les affiches A3, les panneaux urbains. En contact avec la population, les jeunes volontaires distribuent des gels hydro-alcooliques et des boules de savons pour faire respecter les gestes simples d’hygiène dans le but d’un changement de comportement, pour la lutte contre la Covid-19.

Au total, ce sont 65 jeunes volontaires des Clubs RFI/Burkina qui depuis le 1er mai 2020, sillonnent les différents quartiers des 11 villes concernées pour cette campagne de sensibilisation.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre