Gestion du Burkina : Le CDP note «une incapacité de la majorité présidentielle »

172 0
ECOUTER

Le secrétariat en charge du mouvement associatif du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a donné sa lecture de la situation de la nation. Alpha Yago et ses camarades sont également revenus sur le processus de désignation du candidat du parti pour les prochaines échéances électorales.

« Une incapacité de la majorité présidentielle », c’est le constat que le premier responsable du secrétariat en charge du mouvement associatif, Alpha Yago dresse sur la gestion du Burkina. Selon ses propos, l’insécurité a atteint une proportion sans précédent. « Le Burkina est aujourd’hui une cible privilégiée des organisations terroristes. Le pays des Hommes intègres est devenu le ventre mou de la lutte contre le phénomène terroriste», a-t-il laissé entendre.

Alpha Yago s’est appuyé sur le bilan des décès liés aux attaques. « Pour étayer nos arguments, le bilan macabre de la semaine dernière est assez fort », a soutenu le secrétaire général du mouvement associatif. L’ancien parti au pouvoir a comptabilisé environ 1 000 victimes du terrorisme, civiles et militaires. La situation actuelle est ainsi aperçue comme « démoralisante et affligeante » au CDP.

L’une des conséquences directes de cette situation d’insécurité est le ralentissement de l’économie. Sur la question, Alpha Yago a cité, entre autres, la « frilosité des investisseurs », la fuite des capitaux et l’augmentation du nombre de chômeurs. « L’économie de notre pays est au plus bas. Cette situation réduit de manière drastique les recettes fiscales de notre pays », a-t-il dit. La suite logique est donc un accroissement du taux d’endettement selon ses dires.

« le MPP a menti à la jeunesse »

Sur les promesses faites par le président du Faso lors de la campagne présidentielle, le CDP à travers la voix du secrétaire général du mouvement associatif estime que « le MPP a menti à la jeunesse ». Selon lui, le régime en place avait promis 6 mois pour éradiquer le chômage. Force est donc de constater selon les dires de Alpha Yago qu’à 5 mois de la fin du bail du président Kaboré, « le chômage est devenu exponentiel».

Revenant sur l’élection du candidat du CDP aux prochaines échéances électorales, le secrétariat en charge du mouvement associatif a rappelé que « les militants et cadres ont montré leur sens élevé de la responsabilité et leur maturité politique ». Et ce, pour contredire les sceptiques qui ne croient pas en ces primaires.  C’est donc une leçon de démocratie que le CDP a voulu faire passer toujours selon les propos de Alpha Yago.

Et pour sortir victorieux du double scrutin à venir, le parti a appelé les militants à la mobilisation. Une occasion de tenter de rallier « les militants, sympathisants et électeurs de la majorité qui sont lucides et objectifs». Sur la sortie de l’Opposition Non-Affiliée, Alpha Yago estime que la recherche de la démocratique entraîne une divergence des hommes politiques. Il estime que l’ONA est « dans son droit de dire ce qu’elle veut car le pays nous appartient tous ».

Basile SAMA

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre