Burkina Faso : Des radios, des téléphones et des téléviseurs pour les élèves

362 0

L’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO), à travers le ministère de l’enseignement supérieur,  a fait un don de radios, téléphones portables et des téléviseurs aux élèves de certaines régions du Burkina. Le ministère de l’alphabétisation a reçu ce jeudi 11 juin 2020 ces outils d’un montant de 23.536.974 FCFA.

Des élèves de cinq régions du Burkina bénéficieront de 1 202 radios, 305 téléphones portables et 15 téléviseurs.

Pour le ministre Alkassoum Maiga, l’organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture, a transféré des ressources au niveau du ministère de l’enseignement supérieur, qui préside l’Unesco et l’ISESCO au Burkina d’une valeur de 40.000 dollars pour accompagner l’initiative du MENA/PLN en matière de continuité de l’éducation.

« Nous avons reçu les ressources mais nous avons estimé que ce n’était pas au ministère de l’enseignement supérieur de faire les acquisitions, parce que c’est au ministère bénéficiaire d’identifier ses  besoins », dit-il.

Pour le ministre de l’éducation, Stanislas Ouaro, ce don entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte, pour la continuité éducative et la reprise des activités pédagogiques qui se fera à travers le programme de technologies de l’information pour l’enseignement.

« Nous avons acquis à travers ce don 1202 radios rechargeables pour  permettre aux enfants de 1 202 familles de bénéficier de cet enseignement par la radio. Nous avons acquis aussi à travers ce don 305 smartphones pour permettre aux enfants de 300 familles environ d’avoir un téléphone portable avec possibilité de bénéficier des contenus en mode hors connexion, ou en allant sur le site web fasoe.education.net pour bénéficier des contenus. Enfin, 15 postes téléviseurs pour permettre à 15 familles ou à des regroupements de 15 familles, de bénéficier de l’école par la télévision ».

Il ajoute que ce don qui participe à des efforts de lutte contre l’iniquité dans l’éducation, va permettre de doter des familles déplacées internes ou des familles vulnérables de 5 régions, à savoir la région de l’Est, de la Boucle du Mouhoun, de la région du Centre-Nord, du Sahel et de la région du Nord.

Saly OUATTARA

Burkina24

 

 

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *