Covid-19 au Burkina : Voici ce que la Diaspora burkinabè fait

151 0
ECOUTER

Les Burkinabè vivant au Canada ont organisé une série de dons de vivres le jeudi 11 juin 2020 à Bobo-Dioulasso. Les centres d’accueil des orphelins qui ont bénéficié de cet appui ont salué un geste salvateur qui va renforcer leur résilience face à la pandémie.  C’était en présence de la Direction provinciale de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire du Houet.

Des bidons d’huile, des sacs de riz, des cartons de savons. C’est la nature des dons remis à trois centres d’accueil des orphelins de la ville de Bobo-Dioulasso par Brahima Sa Traoré, représentant des Burkinabè vivant au Canada.

 Il s’agit respectivement de plusieurs lots  composés de 25 kits alimentaires d’une valeur de 372 000 Francs CFA au profit de « la Pouponnière Den Kanu »,  de 20 kits d’une valeur de 253 000 Francs CFA  à l’orphelinat « l’Arbre d’enfance » et de 50 kits estimés à 750 000 Francs CFA au profit  du « Centre socio-éducatif sanitaire de l’amitié de Colsama ».

12 associations mobilisées pour la cause

Cette action de solidarité est une initiative des Burkinabè vivant au Canada qui, à travers l’accompagnement de 12 associations, ont organisé une campagne de collecte de fonds au profit des personnes vulnérables.

Le porte-parole des donateurs a remercié l’engouement des contributeurs. « Pour un objectif de 35 000 Dollars, nous avons reçu un montant total de 45 608, 35 Dollars. Ce qui équivaut à environ 20 millions de Francs CFA », se réjouit-il. A l’en croire, des ressortissants d’autres pays ont également apporté leur soutien aux organisateurs.

Une campagne de remise dans 8 villes du Burkina

Les différents centres bénéficiaires ont été choisis en collaboration avec la Direction provinciale de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire du Houet. Selon l’éducatrice sociale et point focal d’adoption Rasmata Somé/Soré, le coronavirus a paralysé beaucoup de personnes au point « d’amenuiser notre capacité de prise en charge humanitaire », regrette-t-elle.

Tout comme les autres bénéficiaires, la directrice de la Pouponnière Den Kanu sœur Agathe Diarra a salué un geste qui vient soulager sa trentaine de pensionnaires qui vivent grâce à la générosité de bonnes volontés.

Mais l’altruisme de la diaspora burkinabè du Canada ne s’arrêtera pas à la « Cité des silures sacrés ».

 En ligne de mire de leur sauvetage figurent les villes de Ouagadougou, Koudougou, Banfora, Fada, Kaya, Dano et Kongoussi où des actions de remises sont également prévues.

1025 kits alimentaires et du matériel médical

Au total, ce sont 1025 kits alimentaires d’un coût de 15 325 000 de Francs CFA qui seront distribués  au profit des Personnes déplacées internes, d’associations de veuves et autres personnes vulnérables.

Les agents de santé qui se trouvent « sur la ligne de front de la lutte contre la Covid19 » n’ont pas été oubliés. Ils recevront du matériel de protection et de soins d’une valeur de 3 960 000 Francs CFA. Le reste de l’enveloppe estimé à 521 000 Francs CFA  est destiné à la prise en charge de l’organisation du don.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre