Burkina Faso : « Les femmes doivent être en avant première » (Moustapha Ouédraogo)

951 0

Le Rassemblement des Burkinabè pour le Progrès (RBP) a initié une formation des femmes du parti en vue des prochaines échéances électorales. Le parti sonne la mobilisation des troupes en commençant par les femmes.

Une formation sur l’enrôlement et sur les objectifs du parti, c’est le butvisé par le RBP à travers l’organisation de ladite formation. Selon les premiers responsables du parti, ils ont réuni « les responsables d’arrondissements pour les sensibiliser et leur apporter le maximum d’informations sur le programme du Rassemblement des Burkinabè pour le Progrès ».

Ils vont aborder des questions relatives à la sécurité, la promotion de la femme, la santé et l’économie. Selon les dires d’un des coordonnateurs du parti, Moustapha Ouédraogo, « les femmes doivent être en avant première. Il faut qu’elles s’enrôlent pour pouvoir se prononcer. Une bonne citoyenne doit pouvoir décider de la gestion de sa cité ».

En guise d’information, le RBP est un nouveau parti politique créé en 2020. Les fondateurs disent n’être alignés ni à la majorité ni à l’opposition. Ils seront aussi partants pour les prochaines échéances électorales.

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *