Covid-19 au Burkina : La CONEEF sensibilise dans les établissements

331 0

La Coalition  Nationale des Élèves et Etudiants du Burkina (CONEEF) était ce 18 juin 2020 au Lycée Péniel situé au quartier Tanghin de la ville de Ouagadoudou dans le but de sensibiliser les élèves sur les mesures barrières pour freiner la pandémie à Coronavirus.

La Coalition Nationale des Élèves et Etudiants du Burkina (CONEEF) s’est intéressée principalement à la sensibilisation et à l’accompagnement dans les établissements où elle possède des représentations.

Selon le secrétaire général de la CONEEF, Derma Salif, la pandémie à coronavirus sévit au Burkina Faso et la Coalition n’a pas voulu rester en marge de la sensibilisation. « Nous avons décidé de sensibiliser nos différents camarades élèves qui sont dans les établissements à se protéger et à lutter contre la maladie à Coronavirus », a-t-il déclaré. Cela fait deux mois que cette  activité de sensibilisation a commencé.

Du côté des responsables de l’établissement, c’est la satisfaction. Cette activité de la CONEF vient s’ajouter à l’accompagnement reçu de l’Etat, toute chose qui vient aider et soulager en cette reprise des cours.

A en croire le directeur de l’établissement, Sanoussa Compaoré, l’accompagnement de l’Etat est conforme à leurs attentes. « Nous sommes très bien accompagnés parce que nous avons reçu des cache-nez, du matériel pour la lutte contre la maladie à coronavirus (…).  Nous avons le matériel à notre disposition, nous sensibilisons les élèves à longueur de journée et ces mesures sont respectées », a –t-il rassuré.

Chez les élèves aussi, la leçon sur la lutte contre le coronavirus a été bien assimilée. Grâce Ouédraogo, élève en lasse de CM2 B en fait la démonstration en rappelant ce qu’elle a appris. « Pour éviter le coronavirus, on me dit de me laver les mains au savon et surtout avec de l’eau potable, utiliser un gel hydroalcoolique ou une solution alcoolique. Il faut éviter de cracher à terre, éviter les regroupements de 50 personnes, porter le cache-nez obligatoirement, éviter de se serrer les mains ou les embrassades, éviter de sortir si ce n’est pas obligatoire et surtout rester chez soi », a-t-elle cité.

Du reste, le représentant de l’UNICEF, Sansan Hien, présent sur les lieux,  a aussi rassuré de leur accompagnement et de leur appui dans la lutte contre le coronavirus.

Il s’est par ailleurs réjoui de ce qu’il a pu constater sur le terrain avec les enfants. « On sent que le message est passé, les enfants ont pu démontrer ce qu’ils ont appris chaque jour avec les enseignants et associations. Ils ont déjà intériorisé beaucoup sur ces gestes barrières. Ces enfants vont véhiculer ces bonnes pratiques, ces messages au sein des familles et au sein des communautés », dit-il.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *