Des supporters à Sita Sangaré : « Diviser pour régner ne nous arrange pas »

81 0
ECOUTER

Des groupes de supporters disent constater des irrégularités et l’implication des membres fédéraux dans le processus électoral contre le candidat Amado Traoré. Le Mouvement des supporters pour le soutien à Amado Traoré (MSSAT) a organisé une conférence de presse le jeudi 18 juin 2020 pour dénoncer ces supposées combines.

« Nous voulons des élections libres et transparentes, parce que le processus électoral qui est déjà entamé présente des irrégularités », s’indigne le coordonnateur du Mouvement des supporters pour le soutien à Amado Traoré (MSSAT) Hippolyte Ilboudo dit Vieux père. Pour cela, il cite le cas de l’élection du président de la Ligue du Centre-Sud où des membres du bureau ont été empêchés d’entrer dans la salle. « Il y a des clubs fantômes telle TFA de Tenkodogo (il n’a jamais compéti et qui appartient au président élu) et c’est Tafa qui a voté au nom des D3 alors que c’est Sigri FC qui avait été classé premier au détriment de TFA », Juste Ouédraogo.

« Le tribunal de justice militaire est devenu tribunal de football »

Il dénonce le fait que certains entraîneurs des équipes nationales s’érigent en membres des équipes en campagne de certains candidats. En plus, il relève le fait que certains responsables du comité exécutif de la FBF battent campagne pour certains candidats. « Le tribunal de justice militaire est devenu tribunal de football », assure Justin Ouédraogo. Il affirme que des clubs ont été menacés de voir leur affiliation retirée  s’ils ne votaient pas en leur faveur.

« Aucun candidat n’a un bilan à défendre. Ils sont tous nouveaux. Mais remarquons que dans l’équipe sortante, il y a des combattants chevronnés qui s’acharnent sur la candidature de Amado Traoré portant préjudice au processus électoral », regrette Justin Ouédraogo. Le MSSAT dit ne pas accepter que des moyens matériels, financiers et humains de l’Etat et de la Fédération soient mis à la disposition ou utilisés pour soutenir un candidat en particulier. « Le bureau du président sortant est en train de tripatouiller le processus électoral (…). Diviser pour régner ne nous arrange pas », ajoute Hippolyte Ouédraogo.

Appel à voter pour Amado Traoré

Pour ce groupe de supporters, si le processus électoral se déroule dans la transparence, le candidat Amado Traoré sera élu le 22 août 2020 comme président de la Fédération burkinabè de football. Il vante son professionnalisme, sa disponibilité à servir la nation, sa sagesse, son sens d’écoute, de tolérance et de pardon, sa culture du résultat, etc.

Le MSSAT rappelle que Amado Traoré détient trois titres de champions du Burkina Faso avec le Rail Club du Kadiogo (RCK). Ces supporters se réclament de clubs comme l’EFO, l’ASFA Y, le RCK, Salitas FC, KOZAF, Santos FC, USFA, USO, Canon du Sud, Léopard de Saint Camille, Etincelles, Princesses, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre