Mali : L’Imam Dicko et plusieurs milliers de manifestants réclament le départ du président IBK

949 0

A l’appel de l’influent Imam Mahmoud Dicko, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce vendredi 19 Juin 2020 à Bamako, la capitale. L’intention bien affichée des manifestants est d’obtenir la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Cette manifestation qui est la seconde du genre en deux semaines et est instiguée par une coalition hétéroclite récemment formée contre la gouvernance du chef de l’Etat malien Ibrahim Boubakar Kéita, après cette du 5 juin dernier, dans cette même capitale malienne de Bamako, et qui a donné son nom à la contestation, “Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques” (M5-RFP).

Selon les correspondants de presse présents sur les lieux, le rassemblement de ce vendredi 19 Juin 2020 a été aussi important que celui du 5 juin.

Tout a commencé par une prière conduite par un imam sur la place de l’Indépendance puis l’hymne national chanté en chœur par les manifestants arborant des pancartes où l’on pouvait notamment lire “IBK dégage” ou “la dictature ne passera pas”.

L’Imam Dicko se veut le porte-voix de l’exaspération des Maliens face aux multiples attaques terroristes et violences intercommunautaires qui ont coûté la vie à plusieurs de leurs concitoyens depuis ces dernières années. A cela s’ajoutent le ressenti de l’impuissance de l’Etat, le marasme économique, la crise des services publics et de l‘école et la perception d’une corruption répandue.

Cette nouvelle démonstration de force intervient moins d’une semaine après la main-tendue du Président IBK promettant de former un gouvernement d’union nationale et ouvrir le chantier sur des reformes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *