Terrorisme au Burkina : Une base démantelée dans le Nord

Les Forces armées nationales ont mené, du 15 au 21 juin 2020 sur le territoire burkinabè, 260 patrouilles, 63 missions de reconnaissance d’axes et 14 opérations aériennes liées essentiellement au transport de fret, aux escortes et aux évacuations sanitaires. 

Les différentes opérations militaires ont couvert plusieurs régions du Burkina Faso. Dans les régions du Centre et de l’Est, le samedi 20 juin 2020, une base terroriste a été démantelée par une unité de la gendarmerie nationale dans les environs de Tanwalbougou. De cette opération, le bilan fait état d’un lot de moyens roulants pris des mains des hommes armés et divers autres matériels.

Mais bien avant, toujours dans la Région de l’Est, deux volontaires pour la défense de patrie (VDP) ont été tués dans une embuscade tendue par des individus armés. Les ratissages menés par un détachement militaire ont permis de « neutraliser » un assaillant.

Dans la région du Nord du pays, dans le cadre d’une opération du G5 Sahel impliquant un bataillon burkinabè et une compagnie nigérienne, une base terroriste a été démantelée dans la zone du forage Christine. De cette opération, 8 motos, des téléphones et divers matériels ont été récupérés selon l’armée burkinabè. Par ailleurs, le Groupement des forces du secteur du Nord (GFSN) a apporté un appui aux forces françaises lors d’une opération dans la région du Sahel.

Dans leur lutte contre les groupes armés, les forces armées burkinabè ont découvert et détruit deux engins explosifs improvisés  lors d’une mission de reconnaissance entre Dagale et Toéni dans la Province du Sourou, le lundi 15 juin 2020. Le Samedi 20 juin 2020, deux individus suspects ont été interpellés et remis à la gendarmerie nationale dans les environs de Alidougou dans le sud-ouest burkinabè à une dizaine de kilomètres de la frontière ivoirienne.

Depuis 2015, le Burkina Faso fait face à des attaques terroristes. Celles-ci ont causé, selon le gouvernement burkinabè, près de 2.000 morts et engendré près de 800.000 personnes déplacées internes.

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

2 commentaires

  1. ESPOIR à l’horizon. Bravo FDS. Nous comptons sur vos efforts et sacrifices pour récupérer notre atmosphère de paix.

  2. Toute mes félicitation au FDS qui de jours et nuits se battent pour la liberté et la paix dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page