Burkina Faso : 185 ambulances pour les communes

69 0
ECOUTER

Le gouvernement burkinabè a procédé à la remise officielle de 185 ambulances au profit des communes. Ces ambulances constituent le premier lot de 300 ambulances acquises.

Ce sont 185 ambulances  qui ont été remises aux communes du Burkina. L’acquisition de ces ambulances entre dans le cadre de la promesse du chef de l’Etat.

Ce matériel roulant est composé de 181 ambulances de type A et 4 de type Service  d’aide médicale urgente (SAMU). Les ambulances de type A sont des ambulances légères conçues et équipées pour le transport sanitaire des patients dans un état non critique. De marque Mitsubishi de type Pajero, elles sont équipées de places assises pour l’agent de santé  et les accompagnants.

Une des ambulances vue de l’intérieur

Les ambulances de type SAMU quant à elles, sont des ambulances de secours et de soins d’urgence de type B et C, pratiquement identiques. Elles sont  conçues et équipées pour le transport, les premiers soins, les soins intensifs et la surveillance des patients.

La ministre de la santé Pr Claudine Lougué a précisé que toutes les ambulances  de type A, B et C disposent d’équipements complets et  sont adaptées à une bonne assistance aux patients.

Selon le Premier ministre Christophe Dabiré, la remise de ces  ambulances à l’ensemble de la population du Burkina Faso constituent la concrétisation d’un des grands engagements du chef de l’état.

Le  chef du gouvernement a souhaité que les bénéficiaires entretiennent ces ambulances dans de bonnes conditions afin d’éviter de revenir chaque fois au gouvernement pour demander des soutiens pour leurs réparations.

« Il faut que les populations, que  les communes se mobilisent et faire en sorte que les moyens soient disponibilisés à travers les comités de gestion de nos centres de santé,  pour que l’entretien de ces véhicules puisse être optimal. Il faut faire en sorte que ça dure le plus longtemps possible, pour éviter que nous ne connaissions des difficultés dans l’utilisation de ces ressources qui sont mises à leur disposition », a-t-il déclaré.

Le Premier Ministre Christophe Dabiré a remis symboliquement les clés des ambulances à la ministre la santé Pr Claudine Lougué

Ces ambulances sont réparties  entre 302 communes rurales et  49 communes urbaines dont deux  à statut particulier. Il s’agit de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso qui comprennent plusieurs districts. La répartition a été faite, selon plusieurs  critères. La priorité aux communes qui ne disposent pas encore d’ambulance, à celles qui ont des ambulances défectueuses, à celles qui ont une population élevée et aux communes  éloignées des centres de référence.

La ministre de la santé a précisé que les ambulances de types A, au nombre de 262, à terme sont destinées aux CSPS, CM, CMA. Les types SAMU, au nombre de 38 iront, quant à eux,  aux CHR, CHU et au SAMU.

Josiane Kabré/Zoungrana, gouverneur de la région du Centre-Sud, porte-parole des gouverneurs a rappelé qu’il  y a des communes qui ne disposaient  pas d’ambulances et ce don est une bouffée d’oxygène pour la population.

« C’est une joie immense au niveau des populations, parce que les évacuations seront faites allègrement vers les grands centres et si nécessaire des grands centres vers Ouagadougou. C’est un sentiment de satisfaction, de joie et de reconnaissance à l’endroit du gouvernement », s’est-elle exprimée

Les ambulances au nombre de 185 constituent le premier lot des 300 ambulances acquises. Le reste sera livré à la fin du mois de juillet, en complément de ce premier lot, à en croire Pr Claudine Lougué.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre