Pandémie du Covid-19:  Le Hadj 2020 annulé pour les non-résidents en Arabie Saoudite

39 0
ECOUTER

Le ministre en charge de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo, a  annoncé ce vendredi 26 juin 2020 la non-tenue du Hadj 2020 pour les croyants non-résidents en Arabie Saoudite. Et ce, à cause de la pandémie de Covid-19.

La pandémie du Covid-19 a des percussions néfastes sur la marche du monde. Afin de stopper la propagation du virus, plusieurs pays avaient pris des mesures restrictives. Le Royaume de l’Arabie Saoudite à l’instar de ces pays, fait face à la menace Covid-19. 

Seuls les pèlerins résidents en Arabie Saoudite auront la chance d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam cette année. Selon le ministre de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo, c’est à travers une note verbale que l’ambassade de l’Arabie Saoudite a signifié cela au gouvernement.

Siméon Sawadogo a fait savoir que le gouvernement a pris acte de la décision des autorités saoudiennes et invite les acteurs en charge de la supervision et de l’organisation du Hadj 2020 à s’y conformer. « Le gouvernement burkinabè exprime sa solidarité avec le Royaume d’Arabie Saoudite en cette circonstance difficile et lui apporte tout notre soutien », a-t-il ajouté.

Cette décision aura sans doute des conséquences au niveau de l’organisation du Hadj. Pour affronter ces conséquences, le ministre en charge de la cohésion sociale a donné des directives. Il s’agit entre autres de prioriser les inscrits du Hadj 2020 pour l’édition 2021, actualiser la liste complète des inscrits pour le Hadj avant la Tabaski 2020 et sécuriser les sommes déjà versées.

Willy SAGBE (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre