Afrobaromètre 8e tour : 83% des Burkinabè favorables aux initiatives locales de sécurité

129 0
ECOUTER

L’équipe d’Afrobaromètre au Burkina Faso a livré les résultats de l’enquête du 8e tour sur le sentiment de sécurité des populations, les compromis qu’elles sont prêtes à consentir face à la situation sécuritaire et les opinions des populations sur la présence des troupes étrangères et sur les initiatives locales de sécurité. La présentation a eu lieu le vendredi 26 juin 2020 à Ouagadougou.

Afrobaromètre est un réseau de recherche non partisan qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et d’autres questions connexes. En collaboration avec le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), partenaire national, Afrobaromètre a mené, du 15 au 30 décembre 2019, un sondage sur un échantillon de 1.200 adultes burkinabè, à propos de sujets d’intérêts nationaux.

Il s’agit principalement du sentiment de sécurité des populations, des compromis qu’elles sont prêtes à consentir face à la situation sécuritaire et des opinions des populations sur la présence des troupes étrangères et sur les initiatives locales de sécurité. Selon Aboubacar Sarambé, statisticien au CGD, le sondage a concerné toutes les régions du pays, mais précise-t-il, « on n’a pas pu se rendre dans les milieux à haute insécurité ».

78% des citoyens sont d’avis pour une surveillance des communications privées

Ainsi, du sentiment d’insécurité, de ce sondage, il ressort que « les Burkinabè se sentent de plus en plus en insécurité dans leur cadre de vie immédiat ». Suivant cette logique, 62% des personnes sondées affirment qu’il leur est arrivé au moins une fois, de ne pas se sentir en sécurité dans leur propre quartier. Par ailleurs, 34% des citoyens rapportent avoir craint une attaque armée par des extrémistes politiques ou religieux. Selon le sondage d’Afrobaromètre, ce sentiment est plus accentué dans les régions de l’Est (70%), du Centre-sud (56%), du Sahel (53%) et du Nord (52%).

Pour ce qui concerne les initiatives locales de sécurité, des 1.200 adultes burkinabè sondés, 83% considèrent que les associations créées par les populations sont une bonne chose pour la sécurité du Burkina Faso. Ces associations sont soutenues, selon ce sondage, en milieu urbain à 81% et en milieu rural à 84%. Dans la même veine, il ressort que 56% des Burkinabè cautionnent la présence de troupes étrangères sur son sol. Cependant, 51% des citadins sont hostiles à cette présence.

Le 8e tour du sondage Afrobaromètre s’est également intéressé aux compromis que les populations sont prêtes à consentir face à la situation sécuritaire. Ainsi, il ressort que 77% des Burkinabè soutiennent qu’en cas de menace à la sécurité publique, le gouvernement devrait pouvoir imposer des couvre-feux et installer des barrages routiers. 78% des citoyens sont d’avis pour une surveillance des communications privées en cas de menace à la sécurité publique.

« …les citadins sont dans l’illusion »

Dans le même ordre d’idée, 78% des Burkinabè sont d’accord pour que le gouvernement interdise la diffusion de tout discours de haine et 65% ont donné leur accord pour que le gouvernement ait le droit de réguler les discours dans les lieux de culte.

De l’avis d’Aboubacar Sarambé, cette enquête reflète l’opinion des Burkinabè en décembre 2019. Aussi, insiste-t-il, « on a pu se rendre compte que les citadins sont dans l’illusion. On a pu se rendre dans tous les milieux urbains et on se rend compte que leur crainte par rapport aux attaques de la part des groupes armés politiques ou religieux, a baissé ».

Notons que ces données fournies par Afrobaromètre en collaboration avec le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) seront mises à la disposition des chercheurs, des décideurs publiques, des universitaires et des Partenaires techniques et financiers (PTF) dans l’élaboration des différentes politiques.

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre