Code des personnes et de la famille : Bientôt une pétition pour fixer l’âge légal du mariage à 18 ans

63 0
ECOUTER

L’ONG Voix de Femme, des organisations de la société civile et des organismes de défense des droits des enfants vont lancer une pétition contre le mariage d’enfants au Burkina Faso. Ils sont en atelier ce lundi 29 juin 2020 à Ouagadougou pour définir le contenu de la pétition.

La loi au Burkina Faso permet à une jeune fille d’être mariée à l’âge de 17 ans contre 20 ans pour un garçon. Cette disposition contenue dans le code des personnes et de la famille est en contradiction avec la définition  universelle de l’enfant qui est « qu’un enfant est toute personne âgée de moins de 18 ans ». Sur ce fait, le Burkina Faso est classé parmi les pays qui autorisent légalement le mariage d’enfants et appliquent une discrimination basée sur le genre.

Selon un rapport Pays SIGI publié en 2018, plus de 44% des femmes mariées l’ont été avant 18 ans, contre 3% chez les hommes. La stabilité de ces taux entre les différentes classes d’âge semble indiquer que cette pratique ne va pas en diminuant.

Cependant, le processus de révision du code des personnes et de la famille entamé il y a quelques années, ne connait toujours pas le bout du tunnel. C’est donc face à ce blocage que les ONG et organismes contre le mariage d’enfant et de défense des droits de l’enfant veulent donner de la voix afin de remettre le processus en route.

« Le processus de révision du code des personnes et de la famille a démarré il y a quelques années,  et depuis lors (…), nous constatons il y a deux ans que le processus semble être arrêté. Nous sommes rassemblés aujourd’hui pour voir comment faire pour redémarrer ce processus », explique Sika Kaboré, présidente du groupe d’action de lobbying et de plaidoyer.

L’épouse du chef de l’Etat a, alors rassuré de tout son soutien  dans l’élaboration de pétition en vue d’accélérer le processus de révision du code pour prendre en compte l’harmonisation de l’âge légal à 18 ans aussi  bien pour les filles que pour les garçons. Car, dit-elle, «il y va de l’avenir de nos enfants, de nos filles. Une fille qui est mariée avant 18 ans, c’est une fille qui est déscolarisée, et qui donc ne pourra pas accroître ses capacités pour être demain un acteur de développement de notre pays».

Pour Sawadogo Ouédraogo Marie Rose, député à l’assemblée nationale, vice-présidente du réseau des femmes africaines,  «l’Assemblée nationale ne pourra que se pencher sur le document, l’analysera, fera certains amendements et le texte sera voté à l’Assemblée nationale ».

« Nous n’avons pas d’inquiétude », dit-elle, confiante quant à l’aboutissement. « Nous avons un grand espoir que la loi sera votée dans les prochains jours », ajoute-t-elle.

Durant deux jours d’atelier, ces organisations feront l’état des lieux du processus de révision et définir le contenu de la pétition. A terme, un comité de mise en œuvre et de suivi de cette pétition, de collecte des signatures sera mis en place.

Revelyn SOME

Burkina24

Il y a 1 commentaire

  1. Avez-vous lutté contre la prostitution des filles de moins de 18 ans? Pour un homme dont la raison n’a pas encore été altérée, entre le mariage et la prostitution, lequel est bon pour la société?
    SVP, notre société a tellement de problèmes sociaux dus au copier-coller de la culture occidentale. Ne nous amenez pas encore dans cette vilaine conception de la vie par l’occident soutenant qu’une femme au foyer n’est pas productive. Qui va s’occuper des enfants à la maison si leur mère n’est pas là? Développement, développement, on va développer pour qui si nos enfants ne reçoivent pas une bonne éducation? Une femme qui reste au foyer et qui donne une bonne éducation à ses enfants, qui s’occupe des travaux ménagers, ne participe-t-elle pas au développement? Quelle est votre conception du développement? En réalité vous êtes des marionètes de l’Occident pour la destruction des valeurs sociales de nos pays. Que Dieu ne vous donne pas la force de continuer et qu’Il nous aide à recadrer nos enfants pour un meilleur devenir de notre société!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre