Election à la FBF : Vers un rapprochement entre L. Blaise Kaboré et Bertrand Kaboré

44 0
ECOUTER

Candidats à l’élection du poste du président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Laurent Blaise Kaboré, actuel premier vice-président de l’instance dirigeante du football burkinabè et Bertrand Kaboré, ancien secrétaire général envisagerait d’unir leurs forces. Selon le chargé de communication de la campagne de Bertrand Kaboré, Oumarou Ouédraogo, les deux hommes se sont rencontrés le 18 juin 2020.

Vers un front commun entre Laurent Blaise Kaboré et Bertrand Kaboré pour l’élection du futur président de la Fédération burkinabè de football. Les deux hommes se sont rencontrés pour discuter d’une telle éventualité à huis clos.

« Rien n’a filtré de cette rencontre hautement stratégique, mais tout porte à croire que dès maintenant, une coalition des deux prétendants au fauteuil de la FBF est en vue pour faire bloc dorénavant autour d’un candidat qui affrontera d’autres challengers le 22 Août 2020 à Bobo-Dioulasso », indique le chargé de communication de Bertrand Kaboré, Oumarou Ouédraogo.

Bertrand Kaboré se considère comme le candidat de l’inclusion tandis que Laurent Blaise Kaboré porte le nom du candidat du rassemblement. Les deux hommes semblent partager la même vision.

La hache de guerre enterrée entre Laurent Blaise Kaboré et Bertrand Kaboré ? L’on pourrait le croire si guerre, il y avait. Les discours de couloirs au sein de la Fédération burkinabè de football (FBF) faisaient cas d’une rivalité. Cette rivalité s’expliquerait pas la guerre de successions qui était engagée jusqu’au mois de janvier entre les différents courtisant de Sita Sangaré.

Laurent Blaise Kaboré, en tant que premier vice-président de la FBF, se considérait comme le successeur naturel de Sita Sangaré au cas où ce dernier ne sera pas candidat.

Entre temps en désaccord avec Sita Sangaré, Bertrand Kaboré a fini par se réconcilier avec son partenaire de lutte pour déloger l’ancien président Zambendé Théodore Sawadogo du poste de président de la FBF en 2010. Après le refus de l’Etat-major général des armées de lui accorder une autorisation de se présenter, Sita Sangaré s’est tourné vers l’ancien président de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) Lazare Banssé. Une décision que Laurent Blaise Kaboré et Bertrand Kaboré n’ont pas supporté. Ils ont donc, tous les deux, décidé de se présenter à cette élection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre