Université Norbert Zongo : Les étudiants réclament la reprise normale des activités pédagogiques

86 0
ECOUTER

Les étudiants de l’université Norbert Zongo  ont battu le pavé ce matin du mardi 30 juin 2020, pour réclamer la reprise des activités pédagogiques suspendues  à cause d’un mouvement d’humeur des enseignants.

Alfred Dabo,  délégué général de l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et gestion (UFR- SEG),   et ses camarades sont mécontents. Ils disent avoir constaté depuis environ un mois, la suspension de leurs évaluations, de leurs soutenances et des remises de copies.  La raison est que les enseignants observent un mouvement d’humeur en protestation contre l’extension de l’Impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) aux primes et indemnités des travailleurs du public, du privé et du parapublic.

Les étudiants disent être rentrés en contact avec leurs différentes administrations pour des concertations, mais sans suite.

Ils  ont alors décidé de mobiliser leurs camarades pour se faire entendre et interpeller l’autorité en place pour une reprise effective des évaluations, des soutenances et la remise des copies.

C’est le secrétaire général de la province du Boulkiemdé Firmin Bamas qui a reçu la déclaration des étudiants et promis de remettre à qui de droit.

D’après le délégué, si les étudiants sont dans la rue aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’ils sont manipulés, mais parce  qu’ils ont des inquiétudes pour leur avenir et ils souhaitent qu’une solution soit trouvée rapidement.

Dans le cas contraire, ils assurent qu’ils se mobiliseront fortement les jours à venir pour se faire entendre.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24

Photo : AIB

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre