Développement de l’Afrique : Le Vice-Ambassadeur du Ghana chez le Pasteur Wendlarima Sawadogo

167 0
ECOUTER

Le responsable de l’Association WendKouni pour le développement de l’Afrique, Wendlarima Hermann Sawadogo, a reçu la visite d’une délégation de l’Ambassade de la République du Ghana, ce jeudi 2 juillet 2020. Cette visite a été l’occasion pour la délégation de découvrir la structure et les actions qu’elle mène dans le sens du développement.

L’Association Wendkouni pour le développement de l’Afrique existe depuis 11 ans. Elle œuvre dans les domaines tels que la santé, l’éducation, la formation professionnelle et la recherche médicinale. Une délégation de l’Ambassade du Ghana au Burkina Faso a effectué une visite de courtoisie à l’association ce jeudi 2 juillet 2020 à Ouagadougou. 

L’Ambassadeur s’est fait représenter par son Vice-Ambassadeur, Inusah Mohammed Fuseini. Selon les mots de ce dernier, le Ghana et le Burkina Faso sont des Etats frères depuis longtemps. « Nous avons beaucoup de choses en commun. Un Ghanéen au Burkina Faso se sent comme chez lui ; tout comme un Burkinabè au Ghana », a-t-il déclaré.

Il a poursuivi que l’Ambassade de la République du Ghana au Burkina Faso n’est pas une représentation diplomatique ordinaire. Chaque structure du Burkina Faso, a-t-il dit, qui l’approche et qui travaille dans le cadre du développement, est accueillie à bras ouverts.

« Nous sommes extrêmement émus pour ce que nous avons pu voir au siège de l’association. Nous l’apprécions positivement et nous espérons que cette association a un grand avenir. Nous encourageons le président de l’association et ses collaborateurs à continuer à se battre pour le développement du Burkina Faso en particulier et de l’Afrique en général », a confié le diplomate ghanéen.

“Si tu ne connais pas ta valeur, tu es esclave de quelqu’un”

Inusah Mohammed Fuseini a également indiqué qu’il espère pouvoir aider à avoir une coopération entre l’association et ses paires au Ghana afin qu’ensemble les deux nations puissent atteindre les objectifs du développement. Le président de l’association WendKouni pour le développement de l’Afrique, le Pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo, s’est dit honoré par cette visite.

« En début d’année 2020, nous avons proposé un programme de développement de l’Afrique autour de l’éducation, la santé. C’est ainsi que l’Ambassade de la République du Ghana nous a approchés pour s’imprégner de notre expertise pour accompagner son développement. D’où la raison de la visite du vice-ambassadeur ce matin afin de constater de visu le savoir-faire de l’association. Nous nous réjouissons, car cela montre à quel point notre œuvre est précieuse », a-t-il apprécié.

A l’en croire, tout pays qui s’imprégnera de l’expertise de l’association WendKouni pourra parvenir à faire un profit de plusieurs milliards sur son budget. « Si tu ne connais pas ta valeur, tu es esclave de quelqu’un. L’Afrique peut se développer si ces fils et filles se mettent sérieusement au travail », a conclu le chercheur en Phytothérapie et en médecine naturelle. 

Lire aussi : Lutte contre le coronavirus : Bientôt un remède « made in Burkina Faso » ?
Et également : Entreprenariat : « En 11 ans, on a formé plus de 5 millions de Burkinabè et d’Africains » (Pasteur Wendlarima Sawadogo)

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Il y a 1 commentaire

  1. Je salu le dévouement de cette association, il est temps que la jeunesse africaine se mette au travail, le développement n’est plus loin. Puisse Dieu bénisse l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre