Burkina: Les acteurs de l’éducation nationale réfléchissent sur les préoccupations urgentes du département

162 0
ECOUTER

Le ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) a organisé son 3e conseil de cabinet extraordinaire élargi de l’année 2020, ce vendredi 03 juillet 2020, à Ouagadougou. L’application de la gratuité dans les établissements d’enseignement post-primaire et  l’organisation des examens et concours de la session 2020, dans le contexte de crise sécuritaire et sanitaire sont les points inscrits à l’ordre du jour.

Le 3e conseil de cabinet extraordinaire élargi aux structures déconcentrées, aux directions régionales, provinciales et aux  structures centrales ainsi qu’aux  13 gouverneurs des régions s’est tenu ce 3 juillet. Au cours de ce conseil, les participants réfléchiront sur les  difficultés d’application de la mesure de  gratuité dans l’enseignement  post-primaire et sur la réussite  de l’organisation des examens et concours de la session de 2020 dans le contexte de crise sécuritaire et sanitaire, afin de proposer des solutions.

Quelques participants au 3e conseil de cabinet extraordinaire élargi de l’année  2020

 Le 1er  point à l’ordre du jour du conseil de cabinet est la question de la gratuité. A en croire Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), la loi d’orientation de l’éducation de 2007 a consacré la gratuité de l’enseignement public de 6 à 16 ans et depuis 2007-2008, des  initiatives sont  mises en œuvre par l’Etat pour garantir cette gratuité.

« Au niveau du primaire, c’est quelque chose qui est fait. Au niveau du post-primaire, le gouvernement avait opté pour une solution progressive, c’est-à-dire, commencer à réduire les frais de participations à partir de l’année scolaire 2018-2019, ensuite  2019-2020 et  faire en sorte que pour  l’année scolaire 2020-2021, on puisse appliquer totalement la gratuité », a-t-il déclaré.

 Le premier responsable du MENAPLN a assuré  qu’il y a des difficultés sur le terrain. Il s’agit du  déficit de communication et de compréhension sur les dispositions de la loi, car l‘Etat à lui seul est dans l’incapacité de faire face à toutes les charges liées au fonctionnement des établissements publics. C’est pourquoi, il a soutenu  qu’il était nécessaire de pouvoir  réfléchir et faire un point de la situation sur le terrain au gouvernement, afin que des orientations leur  soient données quant à l’application de ces mesures de gratuité.

La question de l’organisation des examens de fin d’année est le 2e  point qui sera abordé. Selon le ministre de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, les examens sportifs sont terminés, d’autres ont débuté  et à partir du 14 juillet jusqu’au 21 Août, il sera question des examens écrits. « Il était important, face au défi sécuritaire et au défi sanitaire, aussi à la fronde sociale, que nous puissions nous retrouver, faire le point de la situation et travailler à l’organisation réussie de ces examens », a-t-il affirmé.

Pr Stanislas Ouaro prononçant son discours d’ouverture du 3e conseil de cabinet extraordinaire élargi

Le bilan de la collecte de fonds en soutien aux FDS, aux familles des victimes  et aux personnes déplacées internes, initiées par le MENAPLN  sera également fait au cours dudit conseil.

A en croire Pr Ouaro, l’idée était que cette contribution puisse aider ces populations mais, il ne s’agissait pas fondamentalement de récolter l’argent. « Le premier objectif  était que chacun se sente concerné par la situation  qui prévaut dans notre pays. Nous l’avons démarré et malheureusement la crise sanitaire liée au covid-19 a perturbé ce travail de collecte. Nous avons réussi à collecter plus de 93 millions de francs CFA », a-t-il souligné.

Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro a annoncé que les conclusions des travaux feront l’objet d’un rapport en Conseil des Ministres afin de requérir son autorisation pour appliquer les décisions qui seront prises.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre