Elections 2020 au Burkina : Le CSC affûte ses armes

372 0

Les élections de novembre 2020 approchent à grands pas. Et le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) veut créer les conditions d’une communication saine, loyale et apaisé entre tous les acteurs du processus électoral de manière à prévenir les conflits. Le CSC entend ainsi mener des actions et une série d’activités. Il débute avec une conférence publique à travers laquelle il informe l’opinion sur ses activités, ses actions et  « le rôle du CSC en période électorale », ce mardi 7 juillet 2020 à Ouagadougou.

La conférence publique initiée marque le début officiel des activités entrant dans le cadre de la préparation des élections. En effet, la mission de régulation de discours politique électoral du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) commande, selon son président, Mathias Tankoano,  la réalisation d’un certain nombre d’actions en direction du public, des médias, des OSC, des partis politiques et des candidats, acteurs du processus électoral et d’assurer l’égal accès des partis politiques aux médias publiques.

 

Il est prévu de former des journalistes sur le traitement de l’information, des animateurs d’émissions interactives, la signature d’un pacte de bonne conduite avec les acteurs politiques qui s’engagent à le respecter, des émissions spécifiques à l’endroit des acteurs politiques. Aussi, le CSC entend-il discuter avec les acteurs de médias sur l’importance d’accompagner le processus électoral avec un minimum de moyen.

Outre cette première activité qui se tient du 7 au 11 juillet 2020, d’autres activités sont également prévues à Fada et à Bobo-Dioulasso. Elles réuniront les forces vives de la nation pour échanger sur les voies et moyens d’asseoir une communication apaisée.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *