Burkina Faso : Trois fillettes violées dans la région de la Boucle du Mouhoun

480 2
ECOUTER

La direction régionale de la Boucle du Mouhoun, du ministère en charge de la femme, a annoncé des cas de viols sur de petites filles de trois, cinq et huit ans, dont un décès.

Des cas de viols ont été enregistrés dans la Boucle du Mouhoun  sur des fillettes de 3, 5 et 8 ans. Malheureusement, la victime âgée de 3 ans est décédée.

Le ministre de la femme, Hélène Laurence Ilboudo/Marchal, a indiqué dans un communiqué que ces actes constituent de graves violences  et réaffirmé la détermination de son département à protéger les droits de toutes les femmes et filles du Burkina Faso.

Par ailleurs, le communiqué révèle qu’une jeune fille de 17 ans, personne déplacée interne, a été grièvement blessée à la machette par son petit ami.

Cette dernière ainsi que les victimes de viols ont été prises en charge avec l’accompagnement des ONG Terre des Hommes Lausanne et le Conseil Danois pour les Réfugiés.

Ces violations des droits de la femme sont portées devant les tribunaux, assure le communiqué.

Il y a 2 commentaires

  1. Ceux qui ont commis ces violes sont-ils des burkinabè? j’en serais étonné, mais si tel est le cas (et j’en est peur) je me demande ce qu’il en est du ”BURKINABE”! la vilenie de ces sado-macho-suppos de Satan (nouvelle donne dans le comportement du Burkinabè) s’ajoute aux dérives funestes, macabres, barbares et sarcastiques de détournements, d’escroqueries, d’incivisme et de mal-gouvernance sur fond de djihadisme et de pandémie Covid19. Pauvre Burkinabè où vas-tu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre