Election à la FBF : Les ambitions du candidat Amado Traoré

96 0
ECOUTER

Le candidat à l’élection du président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Amado Traoré a présenté le projet qu’il compte mener pour convaincre les électeurs le 22 août à Bobo-Dioulasso. L’actuel président du conseil d’administration de Majestic SC souhaite « revitaliser » le football burkinabè. Le projet met l’accent sur la gestion et la mise en place d’une diplomatie sportive.

Le football business occupe une bonne place dans le projet de Amado Traoré, candidat à l’élection du président de la Fédération burkinabè de football (FBF). Le candidat et son équipe comptent à travers cette vision « bâtir un écosystème de football burkinabè compétitif et rayonnant à travers une bonne organisation, la mise en place de programmes techniques de développement du football et un renforcement des capacités des acteurs ». Ce projet a été présenté par Boukaré Sawadogo, membre de l’équipe de campagne.

« Contrairement à ceux qui pensent que le football ne doit pas être du business, le business n’est pas que l’argent. C’est aussi le relationnel, explique Boukaré Sawadogo, qui poursuit, est-ce qu’il y a un travailleur au monde qui est plus payé qu’un joueur de football ? Les joueurs sont les mieux payés du monde. Pourquoi on dit que ce n’est pas du business ? Le football est avant tout du business avant d’être du football social, même si on peut parler aussi de football populaire ». Pour lui, chaque délégation gouvernementale dans un pays étranger sera accompagnée d’une équipe de la fédération pour proposer des partenariats et des projets dans le sport.

Augmentation des subventions

Le candidat Amado Traoré envisage augmenter la subvention des équipes de première division à 20 millions de francs CFA au moins, 10 millions au moins pour les clubs de deuxième division, 5 millions au moins aux clubs de D1 féminine, 2 millions au moins pour les clubs de D2 féminine, un million pour les clubs de D3 avec 500 mille et 250 mille de primes pour les équipes classées première et deuxième de leur championnat.

Le candidat Amado Traoré compte construire un hôtel de 60 chambres pour les Etalons, un nouveau siège R+5 pour la FBF et doter chaque ligue régionale d’un siège et de matériels roulants. Il prévoit la construction de terrains d’entraînement dans chaque région du Burkina.

Prônant une démarche inclusive, le candidat Amado Traoré explique qu’il s’agit « d’un avant-projet » car s’il est élu, ce projet sera relu et amélioré avec l’ensemble des acteurs. Il appelle les autres candidats à trouver un consensus dans le cadre de cette élection.

Il y a 1 commentaire

  1. Bon vent il faut créer une rupture avec les fédérations passées et réorienter notre football sur de bons rails. Bonne chance et que Dieu t’assiste merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre