Présidentielle 2020 : La jeunesse du MPP prépare l’investiture de son candidat

103 0
ECOUTER

La jeunesse du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a tenu son assemblée générale ce jeudi 9 juillet 2020.

À 48 heures, de l’investiture du candidat du MPP pour la présidentielle de 22 novembre prochain, la jeunesse du parti a tenu  une assemblée générale. Un seul mot à l’ordre. Se mobiliser massivement pour la cérémonie d’investiture officielle du candidat Roch Marc Christian Kaboré, l’actuel locataire du palais de Kosyam.

Le président national de la jeunesse du Mouvement du Peuple pour le Progrès, Ismaël Bachir Ouédraogo, l’actuel ministre de l’énergie, a salué la mobilisation de la jeunesse du parti. Pour lui, c’est une petite démonstration de la capacité de la jeunesse du MPP à accompagner le président Roch Marc Christian Kaboré.

Nous le disons parce qu’il a fait beaucoup pour nous. Il nous a responsabilisés et nous tenons à lui témoigner notre gratitude et montrer que nous sommes toujours derrière notre président. Et que nous allons travailler afin qu’il soit réélu au soir du 22 novembre 2020“, a dit Bachir Ouédraogo.

Le président national de la jeunesse du parti au pouvoir a affirmé que cette assemblée n’est qu’un test de la grande mobilisation du samedi 11 juillet prochain. “C’est juste rassurer la direction du parti quant à notre capacité de répondre à son appel”, a-t-il indiqué.

Se donner la main

Il a ajouté que cette mobilisation est également un gage pour rassurer l’opinion  sur la discipline et la cohésion qui règnent au sein de la jeunesse du MPP. “Il faut qu’on se donne la main. Main dans la main pour développer le Burkina Faso“, a ajouté le président de la jeunesse du MPP. Parce que, a-t-il poursuivi, “il n’y a personne qui viendra développer notre pays à notre place. Si nous ne sommes unis et solidaires, nous ne pouvons pas le faire”.

Bachir Ouédraogo, a laissé entendre que cette assemblée générale des jeunes du MPP se veut aussi un cadre de soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) qui sont sur le champ de bataille. “Un message pour nos frères FDS pour leur dire que quand le besoin se fera sentir, nous allons être prêts pour pouvoir les accompagner“, a-t-il confié.

Il a ainsi profiter de l’occasion pour appeler la jeunesse à sortir massivement le samedi 11 juillet au palais des sports. 

Le président national du parti au pouvoir, Simon Compaoré, a rappelé que c’est pour la seconde fois en l’espace d’une semaine que son parti tient une telle mobilisation. Pour lui, ce qu’a fait la jeunesse de son parti ce soir c’est du “no comment“. “Capacité de mobilisation intacte, inouïe, message dense, enthousiasme intact. Tous les ingrédients sont réunis et nous partons rassurer que notre rencontre du 11 juillet va laisser des traces dans l’histoire politique du Burkina Faso“, a-t-il laissé entendre.

Willy SAGBE

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre