Burkina Faso : C’est parti pour les examens scolaires dans le Centre

73 0
ECOUTER

Le gouverneur de la région du Centre Sibri De Issa Ouédraogo a procédé au lancement des examens du CEP, BEPC, CAP et du BEP au lycée municipal de Paspanga, ce mardi 14 juillet 2020 à Ouagadougou.

Ce mardi 14 juillet le gouverneur de la région du Centre, Sibri De Issa Ouédraogo a dit ses encouragements aux élèves en classes d’examen. Ce sont environ 73 355 candidats qui sont attendus pour l’examen du BEPC dont 44 708 filles et 28 647 garçons. 386 élèves composent au lycée municipal de Paspanga.

Pour le gouverneur, le succès se trouve au bout de la concentration. « Ne vous stressez pas du tout. Lisez le sujet attentivement», a lancé le gouverneur Sibri De Issa Ouédraogo.

Coronavirus

 En outre, le gouverneur s’est réjoui du respect des mesures barrières dans les salles de composition. « Dans les salles, tous les élèves portent le cache-nez et je pense qu’à ce niveau, le gouvernement est à féliciter et l’ensemble du corps enseignant », a-t-il dit.

Le président du jury du lycée municipal de Paspanga a rassuré quant au bon déroulement des épreuves malgré l’actualité liée au Coronavirus. « Avec l’actualité Covid-19, nous avons fait l’affiche pour que chacun prenne les dispositions surtout le port de masques, nous avons aussi installé les lave-mains à l’entrée et chacun a dû laver ses mains », a déclaré Bali Bazié, président du centre, président du jury 108 et proviseur dudit établissement.

Du reste, les élèves en classe d’examen dans les régions dites à risques du Burkina Faso vont passer leurs examens. «Pour ce qui concerne les 5 régions où véritablement il y a un problème d’insécurité,  le gouvernement a mis des dispositifs pour permettre à chacun des candidats dans ses zones de pouvoir passer l’examen en toute sécurité », a confié Abdoulaye Ilboudo, directeur régional des enseignements post primaires et secondaires du Centre.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre