Burkina : Des sujets de mathématiques en remplacement pour certains élèves

264 0
ECOUTER

Le ministre de l’Education Nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales a annoncé ce jeudi 16 juillet 2020, qu’il est prévu une  composition de l’épreuve de mathématiques pour certains  élèves. Il s’agit de ceux qui n’ont pas pu  rejoindre les centres de compositions pour cause de pluie.

En visite à l’école technique de Tampinko dans la commune de Kombissiri, le ministre  de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN), Pr Stanislas Ouaro s’est prononcé sur des difficultés rencontrées  et des fraudes qui ont eu lieu, dans le  déroulement des examens de BEPC et de CEP.

Affirmant qu’il y a eu des tentatives et des  fraudes, le premier responsable du MENAPLN  a assuré que ces personnes ont été arrêtées.

« Ce sont des fraudes qui ont été commises en utilisant le téléphone portable pour certains. Ils scannent le sujet qu’ils reçoivent. Ils les envoient par WhatsApp ou par mail à des élèves ou à des personnes extérieures qui traitent, qui scannent et qui ramènent. Il y a d’autres aussi qui s’échangeaient des copies », a-t-il affirmé en rappelant que ces fraudes ont eu lieu surtout à l’épreuve de mathématiques.

Pr Stanislas Ouaro encourage les élèves en quête de CEP, dans leurs épreuves sportives

Pr Stanislas Ouaro a par ailleurs évoqué le cas du retard et des absences dus à la pluie. « Il y a eu quelques arrivées en retard, mais nous avons demandé aux présidents de jury des centres d’être flexibles dans la gestion de ces cas, parce que ce sont  des situations d’intempéries qui ne sont pas imputables à ces élèves. Ces situations ont été gérées », a-t-il déclaré.

Selon lui, dans certains centres secondaires, il y a  eu des situations où les élèves de certains villages, à cause des eaux n’ont pas pu traverser, pour l’épreuve de mathématiques. « Pour ces élèves, j’ai demandé à ce qu’on puisse leur faire parvenir un sujet de remplacement pour qu’ils puissent composer le vendredi », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales s’est  également rendu au lycée provincial de Kombissiri et à  l’école primaire de Kombissiri A. Pr Stanislas Ouaro a encouragé les jurys et les élèves.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre