Burkina Faso : Le ministère de l’éducation lance une campagne de don de sang

1281 0

Le ministère de l’éducation nationale a entendu le cri cœur lancé par l’association SOS Sang. Le département a organisé une campagne de don de sang en son sein afin de sauver des vies ce jeudi 23 juillet 2020 à Ouagadougou.

En cette période où la demande en sang est particulièrement forte avec les nombreuses maladies de la saison hivernale et la pandémie à Coronavirus, le don de sang est une solution vitale pour sauver des vies.

Les ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur  ont de ce fait organisé une campagne de don de sang dans les locaux du ministère de l’éducation nationale et une soixantaine de poches sont attendues.

Le responsable de l’association SOS Sang Jean Bosco Zoundi a expliqué que la majorité des meilleurs donneurs sont des élèves et des étudiants. Avec le contexte particulier de cette année scolaire, les dons sont en baisse d’où l’importance capitale du don de sang dans les ministères et services. Toujours selon son propos, la demande de sang par jour est estimée à 150 poches et les donneurs par jour sont estimés à 50 personnes.

Le don de sang, un geste très important

Le ministre de l’éducation nationale empêché, représenté le secrétaire général Khalifa Traoré, n’a pas manqué de saluer l’initiative de cette collecte de sang.  « Nous sommes tous des potentiels donneurs de sang et je vous exhorte à donner un peu de votre sang pour sauver des vies », a-t-il dit.

Le professeur Khalifa Traoré a souligné l’importance de ce geste et de cette solidarité qui sauvent des vies. « Pour moi, c’est vraiment important de donner l’exemple et inviter tout le monde à faire autant, inviter les services déconcentrés et tous les autres ministères à faire autant », a-t-il confié.

Le responsable de l’association SOS Sang a souligné que « leur objectif, c’est d’instaurer une culture du don de sang au sein de la population ».

Estelle Judith Nanema, membre de l’équipe du ministère de l’éducation nationale, a lancé un message à l’endroit de toutes les personnes réticentes à donner leur sang. « Ce n’est pas douloureux, pas du tout. Je voudrai les inviter à venir donner de leur sang pour sauver des vies », a-t-elle déclaré.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

AVIS DE RECRUTEMENTS

Posté par - 4 juillet 2017 0
Le cours Privé « la Source » recherche des candidatures pour le recrutement des Moniteurs ou Monitrices du Préscolaire. CONDITION DE RECRUTEMENT…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *