sortie de la 4e promotion de l’académie de Police

Académie de Police : La promotion “Espérance” est apte

93 0
ECOUTER

Ce vendredi 24 juillet 2020 a marqué la sortie officielle  de la 4e promotion de l’Académie de police sous la présidence du Chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré.  Il s’agit de 32 commissaires, dont deux de nationalité tchadienne, et de 200 officiers de Police. Le thème retenu pour cette sortie de promotion est « la formation professionnelle des cadres de la police nationale à l’épreuve des menaces émergentes ».

Ils sont au total 232 élèves commissaires et officiers de Police à avoir réussi deux années de cours théoriques et pratiques ponctués par des stages sur le terrain. Le coordonnateur des études et des stages de l’Académie de police, Emmanuel Zongo, a précisé que les 232 agents sont tous issus du concours professionnel de recrutement.

Il a ajouté que l’obtention du diplôme pour les commissaires et du brevet pour les officiers de l’Académie de police est conditionnée par la validation de l’ensemble des modules par la note supérieure à 12/20. A l’issue de la délibération des résultats scolaires, la 4e promotion a réalisé un taux de succès de 100%.

A écouter Emmanuel Zongo, la moyenne générale des commissaires de police était de 15,75/20 et de 15,25 pour les officiers.

Avec la pandémie du Covid-19, les écoles de formation ont connu une fermeture. Cependant, l’Académie de police de Pabré a été résiliente en assurant la continuité pédagogique avec une plateforme en ligne.  

232 commissaires et officiers prêts à servir la nation
232 commissaires et officiers prêts à servir la nation

Le directeur général de l’Académie, Edmond Tapsoba, a révélé que cette stratégie a permis d’éviter une rupture dans la formation. « Cela a permis de minimiser les effets de la pandémie sur la scolarité des stagiaires», a-t-il lancé.

Egalement, le ministre de la sécurité, Ousseny Compaoré, a affirmé que l’ensemble des logiciels ont été mis en place par des policiers de la police nationale.

«Aptes et prêts à répondre à l’appel partout où le devoir nous appellera»

« La formation professionnelle des cadres de la police nationale à l’épreuve des menaces émergentes », c’est autour de ce thème que s’est tenue la sortie de la 4ème promotion. La promotion s’est engagée à poursuivre les actions de lutte déjà entreprises contre le terrorisme. Amadou Ouédraogo, le délégué général de la 4e promotion, a indiqué sa ferme volonté à servir la nation.

« Nous sommes aptes et prêts à servir la nation burkinabè jusqu’au sacrifice suprême. Mieux, nous sommes aptes et prêts à répondre à l’appel partout où le devoir nous appellera », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a profité soumettre des doléances au Président du Faso. Il s’agit, entre autres, d’un amphithéâtre, un champ de tir, un car climatisé, une connexion internet haut débit.

Lire également 👉 Académie de police : 32 élèves commissaires à l’épreuve des soutenances

Le président du Faso, Roch Kaboré, a baptisé la promotion « Espérance ». « Les élèves eux-mêmes ont proposé ce nom de baptême. Parce que vous savez que l’espérance représente tout l’avenir que nous attendons. C’est pourquoi nous avons écouté avec beaucoup d’intérêt leur engagement à servir l’Etat de droit et de veiller à la sécurité des biens et des populations. Ils viennent de sortir de l’école et ils ont pris des engagements. Notre souhait c’est que ces engagements soient tenus dans la réalité », a-t-il souligné.

La sortie de la promotion a été ponctuée par le port des épaulettes et un défilé.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre