Burkina Faso : Des soldats chantent pour leurs frères d’armes au front

115 0
ECOUTER

Le groupe LACREW a présenté officiellement son single intitulé « le Patriote » lors d’une soirée de dédicace ce vendredi 24 juillet 2020.

Dans un contexte burkinabè marqué par l’insécurité, la lutte contre le terrorisme requiert de conjuguer tous les efforts. C’est dans cette logique que s’inscrit le groupe LACREW à travers ce single. Par ce titre « le Patriote », ils entendent redonner force aux soldats qui sont sur le front pour vaincre les forces du mal.

Le parrain de cette soirée de lancement du single,  Bruno Dipama, Directeur général du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriale (FPDCT),   a invité la population à soutenir les artistes qui émergent dans la production de leurs œuvres musicales. Il a salué le dynamisme du groupe qui s’est inscrit dans un style de musique engagé. « Le titre de leur single est bien évocateur et c’est une invite à chaque Burkinabè, à cultiver ce sentiment qu’est le patriotisme », a-t-il dit.

« Il était temps qu’on essaie de dire quelque chose à ceux qui sont au front… »

L’adjudant de gendarmerie Kévin Somé, membre du groupe « LACREW » et ayant pour nom d’artiste Bikso,  a expliqué que ce single est né d’une expérience. En effet, ayant fait partie de la lutte, il est impératif pour eux de galvaniser les Forces de défense et de sécurité qui luttent au quotidien. « Le projet du « Patriote » est venu parce qu’en étant militaires, on a vécu sur le terrain des moments difficiles dans ce combat. Il était temps qu’on essaie de dire quelque chose à ceux qui sont au front et à tous les Burkinabè afin qu’ils puissent se sentir concernés dans cette lutte », a-t-il déclaré.

Hervé Somda, qui a pour nom d’artiste Naam, membre du groupe, explique que la musique est un catalyseur et peut bien aider à remonter le moral des troupes qui sont sur le front.

Le parrain a par ailleurs invité la population à soutenir ces artistes en consommant le single sans modération. « La meilleure façon de soutenir un artiste, c’est d’acheter son œuvre », a-t-il conclu.

Corinne GUISSOU (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre