FESPACO : Ardiouma Soma passe les rênes de l’Etalon

165 0
ECOUTER

Timibé Gervais Hien a été installé à la tête du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) ce 27 juillet 2020 à Ouagadougou en tant que délégué général par intérim en remplacement de Ardiouma Soma, admis à la retraite.    

 Le secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, Lassina Simporé a procédé à l’installation de Timibè Gervais Hien, précédemment directeur du département presse et multimédia, dans ses nouvelles fonctions de délégué général par intérim.

Il prend ainsi les rênes de l’organisation du prochain FESPACO pour lequel, il lui a été remis un dossier de l’état de l’organisation du FESPACO 2021.

Joint au téléphone, le délégué général par intérim a laissé entendre qu’ils se battront pour que le Fespaco se tienne malgré le Covid-19. « On va se battre pour que le Fespaco se tienne malgré le Covid. Nous allons observer l’évolution de la situation. Mais on mettra le paquet, les mécanismes qu’il faut comme on l’avait fait en 2015 avec Ebola qui sévissait dans la sous-région », dit-il.

« Le Fespaco mobilise et quand on regarde tout ce qui est fait en termes de mesures barrières, tout est violé, a-t-il déploré. Mais le plus important, c’est que nous-mêmes soyons disciplinés ».

L’appel à films, c’est pour très bientôt

 « Ça fait partie de nos urgences. Avec le canevas de travail qu’on a déjà tracé, ça ne saura tarder, ce sera très bientôt lancé. On veut faire l’effort de tenir notre toute première conférence au plan national en septembre 2020(…). Pour la date limite de dépôt, c’est sûr qu’il y aura un décalage »,  rassure toujours le délégué par intérim.

En rappel, Ardiouma Soma avait pris fonction à la tête de l’institution le 26 décembre 2014 et comptabilise l’organisation de trois FESPACO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre